Encore une victime du Grand Remplacement encerclé par les kebabs… #kebabgate

Cet instant précis où le grand mufti de la blogosphère dite  » de gauche » (vraiment ?) réhabilite la pensée politique de haute volée de Ménard et son éminente conscience sociale… (A force de se mettre à la place du feuneuneu, va finir par le devenir !)

Bon, j’avais dit que je me désintéressais totalement de cet ignoble individu fini à la pisse de rat, qui est tombé dans le gouffre de mon indifférence depuis longtemps, même quand, de loin de loin, on me rapporte ses attaques ridicules à mon endroit qui ne me font plus ni chaud ni froid tant elles sont stupides et ne correspondent en rien à la réalité, mais seulement à ses délires pathétiques. J’espère d’ailleurs qu’il se soigne, car plus personne parmi les quidams que nous sommes ne peut plus rien faire pour lui. Mais là, on m’a obligé à réagir à son dernier billet en me demandant instamment de ne pas fermer les yeux comme dab sur ce qui apparait en effet assez vomitif. Et comme je ne voudrais pas être jugé devant un tribunal populaire pour  complaisance envers l’ennemi idéologique, je me force. Il s’agit de ceci :

Capture Jegoun

Voilà pour la forme… On est pas loin du 0 sur 20 si je me prenais pour ce que je ne suis pas : un professeur de français. Quant au fond, comment dire… Comme je ne lui ferai sûrement pas le plaisir d’un lien qui enrichirait son compteur de visites, la source est ici, en do not link. Vous pourrez ainsi juger de la qualité des commentaires de ses habituels suiveurs, qui me font pitié tant leur hauteur de vue ne leur permet nullement de se rendre compte à quel point ils s’engouffrent dans une brèche pleine de merde à la puanteur inégalée. Comme je l’ai dit tout à l’heure à un ami, on dirait des sardines emportées par un chalut. Après le Grand Remplacement de Renaud Camus, voilà que jaillit soudain du cerveau embrumé de notre grand blogueur politique national à l’intelligence inégalée le brillant concept de Grand Remplacement Commercial par le commerce étranger, et la description si peu littéraire (ç’aurait au moins eu de l’intérêt) de l’impuissance du français de souche qui se sent encerclé par les kebabs, avec un s. « Vite, une boulangerie de souche à Bicêtre, sinon le FN va gagner les élections !  » Brillante analyse politique. On aurait pu gloser encore longtemps sur le concept de loi du marché dans un univers libéral que le Monsieur ne remet pas en cause puisqu’il soutient si aveuglément sa mascotte présidentielle acquise aux banquiers, et donc sur la liberté d’implantation des petits commerces dans la mesure où ils respectent les règles d’urbanisme commercial. De plus, s’ils sont là, en nombre, c’est qu’ils correspondent probablement à une attente de la clientèle locale, sinon, ils disparaitraient.  On aurait pu aussi développer la dimension administrative et juridique de la chose jugée par le petit blogueur bon pour le Kremlin, et lui seul. Et pourquoi pas s’amuser à intellectualiser un tant soi peu le sujet posé là comme une grosse merde dans un caniveau en creusant les fondements idéologiques de ce billet, qui pourrait bien à voir d’assez loin avec le fait politique. Mais pour quoi faire ? Il y a là tant d’indigence de fond, qu’il aurait fallu que je rame fort pour remonter le niveau. Pas de temps à perdre, autre chose à foutre de plus intéressant. Et puis, ce gars n’est rien, n’existe plus que par ceux, de plus en plus rares, qui le soutiennent encore… Aussi, Monsieur Dupont, je ne vous félicite pas de m’avoir entraîné dans cette ruelle si mal famée qui sent si mauvais, fréquentée par de tels individus à la cervelle aussi décrépie que les murs qui les soutiennent encore, un peu. Fussent-ils ceux de kebabs ou de commerces orientaux. M’en fout. J’ai faim. Et je ne vous dirai sûrement pas ce que je vais avaler, des fois que ces gens là me fassent un procès…

Capture

Post-scriptum : j’apprends à l’instant qu’un festival du kebab, dont l’invitation a été lancée via Facebook, rassemble déjà des milliers de personnes sur la toile. Dommage que je n’ai pas été associé à l’initiative. j’aurais proposé qu’il se passe au Bicêtre, histoire de faire flipper un peu plus ces charlots…

6 réflexions au sujet de « Encore une victime du Grand Remplacement encerclé par les kebabs… #kebabgate »

  1. À propos de sardines, là aussi le Grand Remplacement est en cours : beaucoup de boîtes de sardines viennent du Maroc. C’est un scandale ! Luttons contre l’invasion de la sardine marocaine !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s