Erdogan, DEHORS ! #ankara

1280x720-W5E

Erdogan/Daesh : même combat contre les kurdes ?

Bien que personne ne me demande mon avis, je tiens à exprimer publiquement ici ma solidarité avec le peuple turc suite à l’immonde attentat d’Ankara  de ce matin, l’œuvre de lâches absolus.  j’en profite pour dire également toute mon admiration pour la communauté kurde qui subit une double si ce n’est une triple peine, tant ils sont pris entre le feu de l’extrême droite locale, des criminels tarés de Daesh et du parti islamiste d’Erdogan. Après le génocide dont ce peuple a été victime, et dont les gouvernements turcs successifs ont obstinément refusé toute reconnaissance, voir ces kurdes à présent victimes du gouvernement turc alors qu’ils sont  en première ligne dans le combat contre les islamistes radicaux de Daesh, voilà qui m’apparait d’une indignité et d’une injustice totalement insupportable. Aujourd’hui, l’opposition à Erdogan, dont une bonne partie, de gauche,  est politiquement  acquise à la cause des kurdes (comme le parti HDP),  paie un lourd tribu en termes de victimes de sa guerre contre le terrorisme. Aussi, avoir vu Erdogan organiser sans encombre non loin de chez moi, à Strasbourg le week-end dernier, une réunion à sa seule gloire où hommes et femmes étaient séparés ( enfreignant donc le respect de la laïcité et de l’égalité entre hommes et femmes qui prévalent en France) où il a pu déverser sans gêne aucune sa haine des kurdes, puis oser se revendiquer aujourd’hui par le biais de son ambassadeur en France comme un pays démocratique (sic…), voilà qui me hérisse le poil au plus haut point. je me demande encore comment notre diplomatie française peut être aussi indulgente envers cette ambiguïté gouvernementale turque assez détestable. Surtout quand on sait à quel point le gouvernement turc pourfend toute velléité d’opposition, et pourchasse les journalistes qui auraient le malheur de le critiquer.  Et inutile de vous dire que je suspecte de plus en plus une connivence de je ne sais quelle nature souterraine entre le gouvernement turc actuel et Daesh, qui doit bien réussir à trouver quelque part des débouchés économiques à ces vols, rapines, détournements de matières premières et autres détournements de patrimoine qui appartiennent pourtant à l’humanité toute entière. L’avenir le dira…