TOI aussi, participe au (CONTRE !) référendum (VRAIMENT !) de gauche !

CapturePour avoir dit à quel point je trouvais le référendum de Cambadélis totalement déconnant car d’une hypocrisie sans nom, voilà une idée qu’elle est bonne, et que je trouve proprement géniale, au point de regretter amèrement de ne pas faire partie de ceux qui l’ont initiée. Ils sont trois, plus ou moins connus :

  • Julien Bayou, le bouillonnant porte-parole national sans langue de bois d’ EELV, Co-fondateur de Génération-Précaire, de Jeudi-Noir, de Sauvons les riches et Conseiller régional d’ Île de France.
  • Caroline de Haas, militante syndicale et associative, ancienne Secrétaire générale de l’UNEF de 2006 à 2009,  et porte-parole jusqu’en juillet 2011 de l’association Osez le féminisme !
  • et, beaucoup moins connu (en tous cas moi je ne savais pas qui c’était avant cette histoire) Elliot Lepers, que Rue89 présente comme le concepteur de ce coup de poing médiatique.

CaptureLeur idée est simple, et mérite d’être connue,  et propagée autrement que comme une plaisanterie de carabin. Et leurs motivations rejoignent en bien des points mes propres convictions telles que je les martèle maintenant depuis 7 ans ici :

Nous refusons le chantage au Front National de Jean-Christophe Cambadélis. L’extrême-droite progresse quand le discours rance et simpliste qu’elle tient fait écho. Quand la gauche mène une politique de droite. Quand les responsables politiques sont condamnés pour fraude fiscale. Quand les conditions de vie du plus grand nombre se détériorent alors que les profits de quelques uns continuent à grimper en flèche. Quand les responsables politiques parlent plus de fermeté face à l’arrivée des migrants que de solidarité. Quand  on laisse une élue parler de « race blanche » sur la télévision de service public. Quand… La liste est longue.

Le meilleur outil pour faire reculer le Front National reste de mener une politique de progrès, de solidarité, d’égalité.

C’est pour cette raison que nous avons décidé d’organiser ce référendum. Car au fond, la seule question qui compte est celle-là :

« Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous que la gauche mène une politique de gauche ?»

Vous connaissez ma réponse. Exprimez donc la vôtre. C’est ici :

Capture

Une réflexion sur “TOI aussi, participe au (CONTRE !) référendum (VRAIMENT !) de gauche !

Les commentaires sont fermés.