Nouvelle Gauche Socialiste (#NGS) … C’est quoi encore ce nouveau machin ?

11224265_322681797905623_1735504230390864068_n«Il faut malheureusement se rendre à l’évidence, regrette-t-il. Le PS, godillot, soutiendra jusqu’au bout la politique que la cinquième République permet à un seul d’imposer à tous».

Il était déjà à l’origine du club des socialistes affligés (dont voici le manifeste) mais cela ne suffisait plus.  A l’issue du congrès du PS de Poitiers, en juin, constatant l’impuissance de ceux que l’on nomme les frondeurs à opérer un changement de cap à gauche,  Liêm Hoang-Ngoc, économiste, ancien député au Parlement européen et membre du bureau national du PS quitte le PS. Il  lance alors un appel aux déçus du PS qui ne se reconnaissent plus dans la ligne sociale-libérale de ce parti, et le désertent par milliers. Les motivations sont claires :

« Nous partageons en cela de nombreux points communs avec les forces du Front de gauche, du mouvement écologique et du mouvement social. Nous leur proposons de faire émerger, comme en Grèce, une coalition des gauches sociales, écologiques et radicales, alternative au PS ». 

L’ambition est louable :  créer «une coalition des gauches sociales, écologiques et radicales, alternative au PS». Et «comme en Espagne», Hoang-Ngoc rêve de voir les déçus de Hollande «s’approprie[r] la chose publique». «Pour cela, dit-il, il est nécessaire de leur offrir les moyens de participer à l’éclosion et au contrôle de cette nouvelle coalition».

Au moment où je vous écris, Liêm Hoang-Ngoc a inauguré il y a quelques heures l’université de rentrée de Nouvelle Gauche Socialiste (hashtag ) en présentant le programme de deux jours de débats. je ne manquerai pas d’y revenir. j’avoue qu’en ayant appris l’initiative de cet économiste, en juin, je me suis dis : « encore un nouveau machin qui ne va servir à rien« , comme tant de ceux que j’ai connus et qui ont disparu, pendant toutes ces années… Et qui n’ont servi qu’à servir des intérêts personnels de gloire et d’attention médiatique de déçus de leur parti et de contrariés dans leurs ambitions propres. Et comme dans toute l’histoire de la gauche française, encore un truc qui va contribuer à la morceler, à l’éparpiller davantage, comme si besoin en était…   Mais j’ai tout de même attendu de voir ce que cela allait donner, avant de m’y intéresser. Bien m’en a pris, et après tout, ne décourageons pas les initiatives, on va voir ce que cela va donner. Au moins de bons débats, jamais inutiles après tout, avec un rassemblement de membres de plusieurs partis. Seront présents ce week-end à Montreuil : Jean-Luc Mélenchon, le secrétaire national du PCF Pierre Laurent et les porte-paroles d’EELV Sandrine Rousseau et Julien Bayou participeront aux ateliers, ainsi que Clémentine Autain d’Ensemble, et un représentant de Nouvelle Donne. Le programme est consultable ici. Moi, j’ai fait le job, j’ai faim… A table ! A plus….

3 réflexions sur “Nouvelle Gauche Socialiste (#NGS) … C’est quoi encore ce nouveau machin ?

  1. En 2007, en pleine sarkomania, j’avais bien aimé le « Vive l’Impôt » de Lieêm-Hoang-Ngoc: « La fiscalité et ses injustices sont aujourd’hui dans l’ombre du débat politique. A l’heure où l’Etat social risque d’être sacrifié au profit d’une nouvelle société de rentiers, il devient urgent de réinventer l’impôt ».

    J'aime

Les commentaires sont fermés.