à Noisy le Grand, fauxcialistes pas être contents… Tant mieux.

Hier, à Noisy le Grand, commune de Seine St Denis qui comptait 62 592 habitants au dernier recensement, avait lieu une élection municipale suite à l’annulation de la précédente par le Conseil d’Etat. Ce dernier s’était  fondé notamment sur « une manœuvre frauduleuse commise par l’ancienne tête de liste Front national (FN) aux municipales, Maxence Buttey« , qui avait inscrit sur sa liste une personne qui désirait s’inscrire sur celle de l’UMP. Cette fois, c’est la candidate du parti  Les Républicains, Brigitte Marsigny, qui a été élue de peu (33 voix), face au socialiste Michel Pajon.

Avec 46.4 % des voix, elle a légèrement devancé le maire socialiste sortant Michel Pajon (46.2 %). Le Front de gauche, qui avait décidé de se maintenir au deuxième tour, faute d’accord avec le candidat socialiste, récolte de son côté 7.4% des voix (1.156).

Michel Pajon a déjà annoncé qu’il allait déposer un recours. Les socialistes sont furieux, et le coupable tout désigné est le front de gauche, qui s’est maintenu au second tour, conformément à son positionnement politique et aux consignes nationales.
Capture
Mais peut-être que les gauchistes voteront pour le PS quand il fera une politique de gauche, c’est à dire non libérale ? J’ai même vu certains maugréer en utilisant le fallacieux argument selon lequel il serait honteux que le FDG « punisse les noiséens » qui n’y sont pour rien… Rire. Car enfin, ils se sont punis tous seuls en n’allant pas voter, ou en  votant pour la droite, non ? Belle conception de la démocratie…  Comme si les voix des citoyens appartenaient à tel ou tel parti… Pourtant, du côté du parti solférinien, aucune remise en question, c’est toujours la faute aux mêmes…
CaptureL’erreur, c’est de penser qu’on peut impunément mépriser depuis 3 ans tous ceux qui sont à gauche du PS (ce n’est plus très difficile…), les insulter en permanence, les prendre pour des demeurés qui n’ont rien compris, faire une politique plus à droite que la droite même au point que celle-ci comme le Medef, applaudisse aux paroles de Macron, attaquer les fonctionnaires, rallonger l’âge de départ à la retraite, signer tous les traités européens qui vont à l’encontre des intérêts des plus modestes, et croire qu’il n’y aura aucune sanction à tout cela. Et peut-être que si le supplétif du PS qu’est le PCF (dont l’attitude schizophrène depuis des lustres consiste à vilipender ce parti la veille des élections pour se rallier à lui au second tour)  était plus fidèle à ses convictions, nous n’en serions pas là. A force d’être en permanence dans les petits calculs politiciens de basse tactique habituelle, et de transiger avec ses convictions, on voit bien où cela mène : l’abstention massive, et le FN. Quand la gauche sera vraiment la gauche, et non le centre (gauche ou droit, on ne sait plus trop…), on pourra, peut-être, un peu s’identifier. Mais là, non, pas trop, désolé. Ou plutôt pas.

CaptureMais les coupables, ce sont les gauchistes, bien sûr…

> A lire aussi.

4 commentaires

  1. Bien d’accord. Le taux d’abstention est important, beaucoup de déçus… Même si le FDG appelle à voter pour un PS, je m’abstiendrais ou j’aurais glisser un petit mot dans mon enveloppe avant de la glisser dans l’urne.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.