Communiqué du comité Gracchus Babeuf 54 : « Rendez-nous le #Gorafi où nous relâchons Nadine Morano » !

Capture

Voilà ce que l’on peut trouver depuis ce matin en cliquant sur le lien qui mène au Gorafi. Encore un site d’information qui meurt, malgré cette gloire due à son ton légendaire inimitable qui, depuis sa création en 2012,  l’a vu si légitimement se propulser sur une célèbre chaîne cryptée, à une heure de grande écoute, depuis 2014. C’en est trop pour notre humeur, qui avait pourtant bien besoin de ses quelques minutes de joie et de légèreté, à la lecture de ces informations qui, sur un ton agréablement badin,  reposaient tant notre esprit saturé de bien lourdes mauvaises nouvelles du monde comme il ne va pas. En sera-t-il de même pour Pablo et son équipe qu’il n’en fut pour les guignols, relégués pour cause d’incompatibilité d’humeur avec l’humour bolloresque aux oubliettes d’un abonnement prohibitif, inaccessible aux faibles revenus ? Cette information sonne en tous cas comme une fin de règne. Attachés aux valeurs hexagonales de l’impertinence, sommons tous ensemble le Président du Directoire du Gorafi News Network, Monsieur J-F Buissière, de s’expliquer sur cette insupportable disparition qui en dit long sur la pression capitalistique de certaines OPA qui obligent ce site pudique à céder aux sirènes de l’ultra-libéralisme carnassier en s ‘exilant eux aussi vers d’autres cieux.

Capture