fachos de canapés et nazis bien réels : leurs grotesques méthodes (#TavernedeThor, la suite…)

arton7181Pour ceux qui doutaient encore de la malveillance, de l’agressivité et de la violence de ces gens là, je tiens à vous faire part de mes récents (petits, relativisons) ennuis avec la faune fasciste au sens le plus strict du mot. Depuis que je m’intéresse aux us et coutumes de cette aussi étrange que violente et amorale peuplade, au comportement particulièrement sournois et tordu, c’est à dire depuis les articles consacrés à la Taverne de Thor (implantation d’un repaire de néo-nazis dans la Meuse), je suis en proie sur un certain nombre de réseaux sociaux, et plus particulièrement sur facebook, à une campagne de signalement, de harcèlement, de calomnie et de dénigrement. J’ai eu droit aux insultes les plus nourries, aux propos les plus orduriers bien sûr, mais également à diverses tentatives d’intimidation fort heureusement exclusivement virtuelles, où ils en ont été réduits faute de mieux (ils recherchent mon identité réelle, et ça les fout en rogne de ne pas la trouver…)  à s’en prendre à ce qu’ils imaginent être des amis, sur facebook….  (alors qu’il s’agit pour moi d’un compte exclusivement militant). L’un d’entre eux s’est même amusé à en diffuser la liste telle quelle, croyant m’impressionner ainsi que mon réseau, ce qui fut peine perdue puisque mes « amis » du réseau en question se sont chargés de lui et ont fait supprimer cette publication… Tout ça pour vous montrer le type de pratiques particulièrement honorables de ces bons petits patriotes, si respectueux de la loi…

Capture

Mais l’agression n’étant que virtuelle, inutile de vous dire donc que j’ai eu très peur… Mouarfff ! Les cons ! Derrière un écran, on peut se sentir – comme c’est illusoire – particulièrement fort, et prétendre agir en toute impunité.  Aussi, ces gens fort aimables viennent donc de réussir une fois de plus à suspendre l’un de mes comptes facebook pour la Xème fois en 10 jours, ce qui en dit long sur la politique de modération de facebook puisque leurs comptes et leurs pages facebook sont quant à eux sont toujours bien actifs… et sous pseudos (Alors que Facebook me demande systématiquement quant à moi de prouver mon identité réelle, ce que bien entendu je ne peux pas faire, agissant sous pseudo par sécurité, certaines de mes relations ayant été agressées physiquement par ce genre d’individus peu scrupuleux). Ils peuvent ainsi poursuivre leurs petites activités favorites et habituelles de harcèlement et de ségrégationnisme actif en toute liberté et en toute impunité sans être importunés par une quelconque censure sécuritaire d’aucune sorte. C’est un aspect que j’ai déjà développé plus amplement ici, et qui fait l’objet de mon acrimonie particulière envers facebook et son DG, Laurent Solly, qui manifestement s’en fout totalement. Le pognon, les tableaux de bord, les courbes de rentabilité immédiate, il n’y a manifestement que ça qui compte pour ces gens là. Que par contre, ce réseau soit pourri de groupes, de pages et d’individus aux propos ouvertement racistes, sexistes, homo et transphobes,, de ça ils se moquent royalement. Passons. Les fachos  dont je veux parler ici  se dissimulent derrière tout un tas de comptes fictifs, de pages et de groupes sur lesquels ils sillonnent sans être inquiétés le moins du monde. On a beau les signaler en groupes pour dénoncer leurs propos parfois particulièrement odieux et attentatoires à la dignité humaine, facebook ne fait rien. Notez bien pour ceux qui ont un compte sur ce réseau de plus en plus asocial (on y trouve tant d’ordures, jamais nettoyées…) le nom des pages, groupes et personnes fictives (ils n’agissent que sous pseudo, jamais à visage découvert) de ces tarés de suprémacistes blancs et autres violents de tous poils auxquels je me suis confronté dernièrement : « smash antifas 4″, « debunkerisons le chat gourou Sutter Cane », « Marc Vallois contre les Antifas », entre autres joyeusetés que ma mémoire faillible a réussi à retenir avant que mon compte n’ait disparu. Si vous voulez conserver votre FB, un conseil : ne leur parlez pas. Contentez vous de les signaler et de bloquer leur compte. Certains d’entre eux sont allés me chercher sur tweeter, mais comme il s’agit d’œufs vides (les utilisateurs réguliers comprendront), on sait à quoi s’attendre…

L’un de ceux que je suspecte d’être à l’origine de la campagne de signalement me concernant, et qui pourrait bien être derrière certains de ces comptes, c’est celui qui se dissimule derrière ce facebook là :

racnoi

Pour info : NSBM, initiales de National socialist black metal, une branche dissidente du black metal. « Celle-ci se distingue par ses paroles traitant de national-socialisme, de paganisme, de nationalisme et d’antisémitisme, tout ceci en conservant le côté fortement antichrétien, haineux et underground » (Wiki)

Voilà où j’en suis pour l’instant de ma petite guéguerre très virtuelle avec les fachos bien franchouillards de salon. Tant qu’ils restent dans leurs boîtes bien au chaud, et ne font que terroriser les antiracistes de canapé, je m’en fous. J’ai créé un autre compte facebook ailleurs, et je recommencerai à leur rendre visite pour leur mettre le nez dans leur caca chaque fois que j’en aurai envie, ne leur en déplaise. Nous ne jouons pas dans la même cour. Et, avec d’autres, qui eux combattent pour de vrai leurs idées arriérées d’un autre temps qu’on pensait révolu, nous ferons fermer leur trou à rats puant. Nous commençons à être un certain nombre en effet à nous y employer chacun(e)s selon nos capacités et compétences respectives, à notre humble niveau. Et un petit message en passant aux autorités administratives et aux agents de la sécurité intérieure, s’il y en a qui me lisent : dépêchez vous de fermer ce lieu qui déshonore notre terre lorraine, sans quoi il y aura du grabuge. L’inactivité du ministère de l’intérieur et la passivité des élus commence franchement à faire tache… Quand on sait qui est derrière ce repaire de fous furieux, et quelles sont leurs activités respectives, comme c’est mon cas, franchement, je ne comprends pas… Ainsi, pour seul exemple, ce Boris Le Lay, plusieurs fois condamné pour incitation et provocation à la haine raciale. Ce sale type qui a apporté publiquement son soutien à ce lieu de rassemblement nazi, et qui file entre les doigts de la justice malgré ces multiples exactions et ses propos réguliers qui tombent sous le coup de la loi… Il  a pourtant toujours une page d’admirateurs sur facebook et un compte sur youtube où il se met régulièrement en scène pour le plus grand plaisir de ses lobotomisés de suiveurs… Ou cet Alexandre, manifestement ultra-violent, raciste, antisémite, qui peut en toute impunité jouer les rigolos innocents de service devant un(e) journaliste de l’Est républicain… en se faisant passer pour un simple amateur de musique underground… Ben tiens.  Franchement, on se demande ce que vous attendez… Qu’il y ait des morts ? Et ces deux là ne sont que la partie visible, la plus montrable, de l’iceberg…. je dis ça… je dis tout. La suite au prochain épisode.