Morano, cette tache idéologique si terriblement soluble dans l’extrême-droite

CaptureEn me réveillant ce matin, j’ai eu la désagréable surprise d’être confronté par rebonds successifs, de tweeter à Europe1 jusqu’à la page facebook de la susdite, à une déclaration d’une pourtant ancienne ministre qui m’a horrifié, tant elle fait preuve d’indigence et d’inhumanité, qui en dit long sur l’état de délabrement politique de notre pays :

morano

Voici ma réponse sur sa page :

« écrire haut et fort quand on a été ministre de telles ignominies, voilà la vraie honte pour la France. Nous passons pour un pays inhospitalier, violent et raciste, traversé par des idées d’extrême droite (avec laquelle vous copinez d’autant plus volontiers que vos idées se confondent) à l’étranger, et la véritable tache dans le tableau c’est ça, et vos idées puantes. Car, comme cela semble être une constante à l’extrême droite comme dans une certaine droite (la vôtre, sarkozyste), comparer les être humains à des ordures qui saliraient notre pays, c’est honteux et inadmissible. Vos propos font honte à tous les français, moins une minorité de 20 % environ qui se recroqueville sur une France d’autrefois, figée dans le temps et incapable d’affronter la réalité, et ses défis. Ce dont notre pays a besoin, c’est de plus d’humanisme, pas de moins. »

je rajouterais, pour en terminer rapidement avant d’aller vomir, que de tels propos, malheureusement de plus en plus fréquents dans un certain recoin fétide de sa famille politique (où l’on peut également croiser des Estrosi ou des Ciotti),   qu’agiter si volontiers le spectre de l’envahissement de notre pays par des hordes qualifiées par la même de « sub-sahariennes » (il est vrai que les envahisseurs blancs et européens les dérangent beaucoup moins), c’est faire siennes les idées les plus réactionnaires et racistes de ce pays. Un pays dont on était pourtant heureux qu’il ait échappé au nazisme, à l’étoile jaune et à la collaboration. Ce n’est donc pas pour que ces mêmes idées reviennent en force 70 ans après, quand bien même elles choisiraient d’autres victimes plus appropriées à leur haine et à leur répugnance quasi charnelle qui en dit long sur leurs obsessions insupportables pour un pays qui se voulut autrefois plus humaniste qu’il ne l’est aujourd’hui. Ce n’est pas des migrants, dont nous devons débarrasser notre pays, mais de ce genre d’idées qui n’a rien à faire dans un pays dit civilisé. On devrait appliquer le même sort que les auteurs de ce genre de propos ignobles réservent aux migrants : les mettre dans un avion et les obliger à vivre ce que les migrants vivent dans leur pays d’origine : violences, meurtres, tortures et exactions dans des pays en guerre que notre folie interventionniste à contribuer à déstabiliser si fortement. Et après, on verrait si de telles diarrhées verbales sortent encore de leur bouche. Ils sauraient au moins de quoi ils parlent, plutôt que de tenter de séduire par le bas, par des propos si médiocres, une frange électorale qui boit ce genre de paroles comme d’autres vident des bouteilles de coca en bouffant du Macdo… Et après, les mêmes vont se plaindre… Honte à cette droite là.

Post-scriptum : ah ? mais cette belle et bonne républicaine avait déjà fait fort ici…

Capture

.
Capture(copies d’écran de la page officielle de Nadine Morano, 20 juillet 2015)

Mais on me rappelle que ce n’est pas très étonnant venant de quelqu’un capable de ça :

14 commentaires

  1. @D.Goux : où ais-je écris qu’elle avait été premier ministre ? Ministre tout court, c’était déjà de trop… Du coup, je ne sais pas lequel des deux est le guignol… L’âge, la vue, la boisson, la haine, peut-être ?

    J'aime

  2. tu pètes la forme, je me tape la honte.. no souci, ah oui Nadine M n’était pas ministre, ni première.. est-ce grave, perso..

    aussi vu chez Bembelly, un commentaire me fait penser à ce sujet, le billet lui parle de la violence, délinquance, en très gros: « vous -nous; même avant mon commentaire- intellos, rigolos, branlos, alors de la-réalité ! petits fachos (!) et vos amalgames (?) »
    bon ok il se marche dessus (moi-même, autrui des fois..) plutôt contradiction qu’aporie, et qui n’a pas un canapé, un clavier et un peu de fioul dans sa cuve, bref,

    est-ce l’action, sa carence, en cause.. (pourquoi pas, /vaste sujet)
    ou.. « le pauvre » est-il vraiment, tel un empêcheur de tourner en rond (culpabilisant) ou patate chaude (cé les autres) insupportable..

    on peut pencher pour les deux; une chose est sûre, mathématique même.. après x révo et du 19° explosif, des guerres façon très grand nettoyage ni p’tits bras, de grandes et belles idées, telle la création d’un prix prestigieux, qu’importe ses pères et du Tnt ou vieux comme des Olympiades modernes, autres Organisation.s unies et armées ! où assoces, Ong figurent des p’tits chats dans un bac de sciure.. alors la ‘maitrise’ du bordelo (humanité) leur a carrément échappé, car la bouffe (l’eau et l’air) ne manque pas.
    Ni les techno-logies ni les crates n’ont éradiqué rien du tout; même qu’ils, les miséreux se multiplient, etc.?
    /j’envoie hein, ma part semi mongo ou d’aller bouler, et n’arrive pas croire que mon pseudo te pique les yeux ?! bah, on y verra bien,

    J'aime

  3. qu’est-ce Un migrant..?
    ce sont des femmes, parfois enceintes, des enfants, des ados, des personnes,
    comme toi, moi, lui, pareil,
    pareil que ton mon son pépé, et mémé, qui se sont barrés de leur pays, région adorée..
    (car) tout le monde ! Aime ! sa nature, sa contrée, son canton, sa culture..
    un crève cœur ! de l’abandonner, ..famille, origine.. n’est-ce pas,

    alors pourquoi, why, porque, perché, waarom, warum..
    un dessin Nadine M.. ? ben oui, t’es ‘une politique’ au gros nombril te cachant l’horizon,
    vite-fait alors: Survivre ! bouffer Et/ou sécurité

    tu vas me dire Machine M: « on n’peut pas accueillir » tutto la misère du mondo ni de todo el mundo, cé ballot.. ton pépé, le mien le sien, a eu du pot, hein..
    pis on s’en tape: cé pas des grenouilles qu’ils veulent mais du rosbif, héhé..
    s’cusi, je reviens à nos montons,

    t’as pas pensé ..oup’s, ça t’es pas venu à l’idée.. enfin tu vois, toi le-politique tu devrais..
    QUE de piller,extorquer ..qu’importe « ces gens là », ça ne se fait pas.. ?!

    déjà SE Servir des forces-vives, disons du muscle de l’indigène, ET d’en faire du fric ! évidemment. Evidemment sur son dos.. gratifié de qqls coups de fouets; au mieux.
    Ensuite, enfin en même temps, couper et détruire sa forêt (qui tient la hache a ton avis) anecdote: le Brasil, le pays, son nom vient du bois, de l’arbre à couleur de ‘braise’, brasa en portugais, oui et alors ? Y en a plus ! Pfuitt, disparu, fini, terminé, basta.
    Au suivant.
    Alors le sol.. la banane, la canne (à sucre) thé ou café.. qui tient la machette ?
    Pis le sous sol, les-ressources tjs, les mines etc.. qui tient la pioche ?
    Ah les Océans.. les xx tonnes de poiscailles.. nan cé nous le chalut; magnanime, on ne pique pas la pirogue de l’autochtone,
    la baleine par ex. on y laisse aux copains japonais; Eux sont du G 6 ! eh ouais,
    regarde le pygmée, il n’a PAS le ‘Droit’ de tuer un singe..
    personnellement je trouve Normal qu’il vienne ICI pour en manger.. pas toi ?!
    /s’il sait nager. Tu sais qu’il a l’audace de demander une pièce au touriste en échange d’une foto ! quel culot.. ouiz, garder qql monnaie pour le Duty free,

    j’allais oublier.. (et) si on lâchait qqls bombes sur leur nez.. sinon les enrôler.. hein qu’elle est bonne l’idée.. (et) qui installa, ‘nos bons soins’ leur sympathique dictateur..

    tu vas dire que j’exagère.. ça m’arrive, pas présentement; est-ce moi le goulu goinfre qui s’empiffre ? suffisamment vaniteux pour abuser (soft le mot) alors de se plaindre ?
    Et eux, les-dépouillés, seraient-ils vindicatifs, rancuniers ? même pas,
    juste « légitimement » et sans intérêt ! (oublie le pourboire) qql miette du festin, je dirai tel un commensal, par opposition au parasite, vermine importune.

    Tant d’abnégation mérite, mériterait une médaille, n’est-ce pas (comme Kim Jongun.. là j’exagère, ni moi qui a commencé !)
    Eh ben non ! ..tu parles d’une surprise..
    il faut pourtant le distinguer, le bougre.. trouvé ! et facil à formuler:
    « sale nègre, sale métèque » ..héhé..
    option: « retourne chez toi ! » ..car nous on s’en fout: « on est Partout chez nous ! »
    tiens, tu connais la différence entre un migrant et un expat’ ? … la color !

    post scriptum, merci GdC de me permettre de m’exprimer (‘ben oui normal’) aussi, d’abuser ? d’un ton espiègle, ni cabotin, qui pourtant ne me fait pas rire, Cheers

    J'aime

  4. encore*.. encore un billet sur une vache.. hier on avait sa copine, Rachmawati Sukarno, offrant une médaille à super nez de bœuf, genre..
    « la Paix, Justice et l’Humanité »

    si Jakarta est (aussi) une écurie ? jamais été, je l’ignore; mais ma p’tite idée,
    tiens Nadine M -meuuh- pas les mêmes ondes (tu m’étonnes) j’entends ce matin au sujet d’un cap qui aurait pu ressembler à celui de Bonne-Espérance ..
    « 2 000 migrants sont disparus en mer cette année »

    post scriptum, connaissant mon affection de et pour l’animal, alors qql précision & définition imagées de ma copine la vache:
    rosse, bourrique, agent, flic et pécore.. péteuse, superficielle, pintade, sotte, mégère, pimbêche, bégueule, mijaurée, pompeuse et sentencieuse, péronnelle et prétentieuse. Meuuh
    *bien fait de m’abonner chez toi

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.