Monsieur Sy, un grand merci.

Omar_Sy_2012_2

Monsieur Sy, un grand merci pour votre silence et votre humilité. Ce ne sont en effet pas les bavards arrogants et belliqueux qui réenchanteront le monde… La politique internationale est en effet une affaire trop sérieuse pour la confier à des experts… Quand on voit le résultat….

Certains ont cru bon ces derniers temps de lancer ou d’entretenir une polémique que je trouve personnellement assez grotesque (mais qui en dit bien long sur l’état de notre société)  à propos d’Omar Sy. Une polémique absurde qui relève à mon sens de la désinformation coutumière à laquelle nous habituent les buzz qui se propagent sur les réseaux sociaux, comme dernièrement l’histoire de la femme en bikini à Reims. Aussi, revenons encore et encore sur les faits, là comme ailleurs, pour remettre chacun devant ses responsabilités. Ce tweet du fondateur et directeur de l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques) m’apparait comme assez représentatif de ce que je veux dénoncer ici :

Capture

Comme je ne savais pas ce dont il s’agissait, je suis allé voir ici ce que l’acteur avait réellement dit pour susciter tant de haine, au point que je me sente obliger d’évoquer ici ce qui pourrait n’être qu’une affaire de pure-people…. Sujet qui ne m’intéresse nullement.  j’utilise ce mot de haine à dessein. Il ne me semble pas exagéré car ils sont nombreux, les personnes et les sites (surtout d’extrême droite, réacs et racistes, ou ceux qui font passer l’appartenance religieuse avant toute intelligence, et toute sagesse) à s’être émus du non positionnement d’Omar Sy sur le conflit israélo- palestinien, puisque c’est de cela dont il s’agit.  Moi je le félicite. « Heureux ceux qui n’ayant rien à dire s’abstiennent d’en donner la preuve en parole« . En quoi  Monsieur Sy devrait-il se sentir obligé de répondre aux diktats d’ordre politique alors qu’il appartient à un tout autre monde ? Monsieur Sy est comédien et humoriste, et non un professionnel de la politique, ou l’un de ces commentateurs professionnels qui ont u avis sur tout et n’importe quoi sans voir même pris la peine d’étudier une seconde le sujet. Qu’il se soit donc abstenu de faire dans la discussion de café du commerce,  je lui en sais gré.  Il  y a suffisamment d’abrutis de part et d’autre, que ce soit celui des palestiniens, du monde musulman, ou des israéliens, et du monde juif, pour prendre parti de manière inconsidérée et souvent brutale et violente, qui jettent de l’huile sur un feu dont on aimerait qu’il soit éteint depuis trop longtemps déjà. Et cela, y compris dans mon propre camp politique, où ce thème est omniprésent dès qu’il s’agit de politique internationale. Des propos pas toujours très argumentés, et mesurés, où règne le tout et n’importe quoi sur ce conflit duquel tant de gens ont un avis pas toujours très bien argumenté. Des gens qui désignent systématiquement le palestinien comme le gentil et l’innocente victime et l’israélien indistinctement juif  comme le méchant? Je crains que la réalité ne soit un peu plus compliquée, et que notre ennemi commun que devrait être l’extrême droite, le raciste, le violent, l’assassin sans scrupules ni morale, ne soit dans les deux camps, comme certains exemples récents nous l’ont démontré.

Aussi, pour ton silence sur ce conflit, pour ton humilité sur un sujet si grave et si porteur de tant de violences inutiles sur cette terre, auxquelles il n’est point besoin de rajouter de la haine à la haine, ici, en France, Omar, MERCI. Ton influence potentielle, liée tant à ton parcours personnel qu’aux succès cinématographiques ( et donc très médiatiques), dont tu as l’intelligence de ne pas mésuser t’honorent, quoi qu’en disent les extrémistes et les irresponsables de tous bords.  Merci de n’avoir pas suivi par ton comportement la meute de tous ceux, trop nombreux, qui bêtement ânonnent le couplet un peu trop connu de ce qu’ils ont vu, lu, ou entendu ailleurs, par d’autres, à propos d’un conflit que personne ne maîtrise, et qui fait tant de dégâts dans le monde, qui est à l’origine de tant de conflits. La moindre de tes paroles, dans un sens ou un autre, aurait mis de l’huile sur le feu. Ta position et Ta modestie sont donc à mes yeux le signe d’une immense sagesse, et je te félicite publiquement. Contrairement à ce que peux penser Monsieur Boniface, loin de constituer de la couardise, cela relève d’une grande intelligence du monde, dont on voudrait bien que tant de belliqueux s’inspirent plutôt que de propager leurs habituelles diatribes si pleines de lieux communs inutiles depuis tant et trop d’années à résoudre quoi que ce soit. On voit bien en effet le beau résultat constitué par tant de belles et bonnes paroles, tant d’importants conciliabules, tant de réflexions d’imposants géo-stratèges, qui à force de tant de beaux conseils, ont fait naître, et nous sommes tous responsables, au niveau mondial, le monstre qu’est Daesh.

2 réflexions sur “Monsieur Sy, un grand merci.

  1. C’est vraiment très bien exprimé car tant parlent de sujets dont ils n’ont aucune idée, c’est une brise sur cette chaleur épouvantable des fausses idées qui partent dans tous les sens et nous font mal à la tête et finissent par nous égarer. MERCI

    J'aime

Les commentaires sont fermés.