la galaxie brune du 14 juillet

C0481Le hasard et la cohérence intellectuelle, font leur chemin ici, et à la longue paient. J’avais l’intention de faire un billet pour dénoncer l’imposture idéologique complotiste que constitue le journal le Poil à gratter, particulièrement significatif d’un certain réseau d’obscurantisme bien franchouillard, lorsque j’ai reçu ce commentaire sur mon blog, à propos du fumeux mouvement réac du 14 juillet :

La bande du poujado réac Silvain Baron l’un des porte parole du « Mouvement du 14 Juillet » compte sur sa page Face Book faire plusieurs diffusions de tracts dont une « Massive » à Bastille mardi à 14 heures et organiser une « Manifestation » ou plutôt une nouvelle réac pride samedi prochain de République à Bastille avec comme prévision une marseillaise chantée et dédiée à la flicaille. On voit tout de suite ou veulent en venir ces « révolutionnaires anti système ».

Ce n’est ni plus ni moins qu’un nouveau « Jour de colère » qui risque grave là encore de bien puer du bec. »

J’ai donc tapé le nom du nauséabond dans la fenêtre de recherche de Facebook, et j’ai appris à l’occasion qu’il se présentait comme  » Directeur de publication de Poil à gratter ». Le monde est petit. J’avais déjà repéré ce pseudo-journal qui m’avait choqué par son contenu puant et les saloperies qu’il véhiculait. Vous pouvez vous en faire une idée par vous-mêmes en suivant ce lien Do Not Link qui vous permettra de ne pas laisser de trace vers ce nid d’ordures et ne renforcera pas inopportunément son compteur de visites. Je tiens d’ailleurs à attirer votre attention au passage sur le sujet. Je souhaiterais en effet que davantage de militants anti-racistes, anti-fascistes, et de simples internautes qui souhaitent signaler en toute bonne volonté les ordures du net, utilisent davantage cet outil. Cela permettrait d’affaiblir leur visibilité sur le net, plutôt que d’utiliser bêtement le lien qui y mène et qui, paradoxalement, présente la particularité de les renforcer, même quand vous n’êtes pas d’accord avec leur contenu, mais que vous l’utilisez par simple curiosité. Fin de la parenthèse. Et donc, quand on tire la pelote de ce mouvement grotesque du 14 juillet, quand on relie tous les points de convergence, de sympathie et de familiarité,  on peut assez aisément dessiner la physionomie d’un réseau qui peut paraître assez obscur pour le non informé mais qui présente pourtant bien des similitudes. Nationalisme, anti-américanisme primaire, refus de l’Europe, pseudo-citoyenneté  et prétendu combat démocratique qui ne rechigne pas aux amalgames racistes, volontiers antisémites, et aux références d’extrême droite, ainsi qu’aux hoax, en sont les principales caractéristiques. Se dissimulant derrière le masque de la colère populaire, on peut en effet suivre le sieur Baron du 14 juillet à ce poil à gratter, en passant par l’UPR, Agoravox, les partis souverainistes (MRC, Debout la République, qui sont en train de se rapprocher à l’occasion des prochaines échéances électorales), le Cercle des Volontaires, E&R, Meyssan, l’Agence Info Libre, PRCF et le M’Pep (devenu depuis peu Parti de l’émancipation du peuple), Chouard, Dieudonné et son Quenel+, etc etc etc… Beau ramassis de merde brune. Mais qui a pourtant tendance à parfois déborder sur la gauche, surtout en ce moment avec la crise grecque et le retour du thème du souverainisme (concept dangereux qui se prête volontiers aux récupérations de l’extrême droite…). Alors méfiote ! je poursuis mes recherches…