Valls cité aujourd’hui à comparaître par La Voix des Rroms pour provocation à la haine raciale

Capture

source et suite

On n’en parlera que très accessoirement aujourd’hui, dans ces médias aux ordres. Pourtant, pour moi, c’est important. Le racisme envers les roms est en effet si répandu, et constitue à mon sens une telle plaie béante dans notre société prétendument civilisée qui leur fait un sort si scandaleux que je suis ma foi très heureux de voir le premier ministre cité à comparaître ce jeudi après-midi à 13H30 devant la Cour d’appel de Paris par l’association la Voix des Rroms pour « provocation à la haine raciale contre les Roms ». En première instance, les juges s’étaient déclarés incompétents, mais l’association, pugnace, a fait appel, et je lui donne raison. Car en effet, les propos incriminés relevaient d’une généralisation si excessive qu’ils m’apparaissent très clairement comme constitutifs d’un acte de racisme, alors que la fonction de premier ministre devrait inciter à la plus grande exemplarité, ce qui n’est manifestement pas le cas en l’occurence, les antécédents de Valls sur le dossier des roms parlant en effet contre lui. Et ce ne sont pas les  régulières condamnations de la CEDH envers la France à propos de cette communauté, dont la dernière à propos de la scolarisation des enfants roms qui vont me donner donner tort.  Je doute toutefois hélas que Valls, malgré la gravité des faits, soit condamné, compte-tenu de la relative impunité dont font preuve les personnalités politiques de premier plan dans notre pays. Suite au prochain épisode.

Post-scriptum : mauvaise langue que je suis, j’apprends à l’instant par Médiapart que la cour d’appel de Paris serait favorable au renvoi de Valls devant la Cour de Justice de la République… Bien bien bien. Si seulement… La suite, la suite !