Viva #Podemos ! (et dehors, les austéritaires !)

urlEn Espagne, aujourd’hui, avaient lieu des élections régionales et municipales. Nous étions un certain nombre à attendre les résultats avec impatience, bien que cette actualité là soit manifestement moins suivie sur les réseaux sociaux que le festival de Cannes. j’en profite d »ailleurs au passage pour dire mon plaisir d’avoir vu Vincent Lindon emporter la palme de l’interprétation masculine pour un film dont j’ai exceptionnellement parlé ici, compte tenu de son sujet. A l’heure où j’écris cet article, il semblerait que Podemos, le parti de la gauche anti-libérale, proche de mes convictions, soit vainqueur à Madrid et Barcelone. Ce n’est pas le ras de marée que j’attendais, mais c’est tout de même inespéré pour un parti qui rappelons le a tout juste un an. En outre, il apparait globalement que la participation a significativement augmenté dans les quartiers populaires de plusieurs grandes villes, et c’est une bonne nouvelle, malgré un taux d’abstention trop important (près de 50 %). Enfin, le Parti Populaire de  Mariano Rajoy (le chef du gouvernement espagnol depuis 2011) l’est de moins en moins, et la droite se prend une belle raclée en général, ce qui va leur rendre les élections législatives (prévues en décembre 2015) encore plus difficiles, vu leur absence de majorité, à eux comme au Parti Socialiste Espagnol (PSOE)… ça se fête. Que se vayan todos !