nos homophobes nationaux dans le miroir du référendum irlandais

10501744_10153377648676520_2482367511703669809_nCaptureDans un pays (le nôtre hélas) qui revendique si volontiers – et davantage d’ailleurs à sa droite, voire extrême – son héritage chrétien, comme il m’est réjouissant  de constater l’amertume et l’aigreur de ces ancien(ne)s de la manif pour tous sur les réseaux sociaux, au regard de la large victoire des partisans du OUI au référendum irlandais sur le mariage pour tous, qu’ils/elles soient homosexuel(le)s ou pas… S’agissant d’un pays majoritairement catholique, le message n’en est que plus fort. Nos catholiques traditionalistes franchouillards seraient-ils plus bêtes que d’autres ? C’est à le croire…

Capture

je conçois que ce renvoi d’image ne leur soit pas très agréable. Il n’est pas franchement en leur faveur, eux qui ont si méchamment défilé contre par ici… Et regardant ce référendum irlandais, on se demande finalement pourquoi notre gouvernement n’a pas fait la même chose, ce qui aurait peut-être évité bien des outrances, bien des provocations, bien des manifestations si rétrogrades, ponctuées de violences et de propos si homophobes. Dommage que l’on ne nous ait pas épargné ici cette pitoyable et regrettable démonstration régressive de la France Rance. Elle a en effet laissé des traces, dans les cœurs blessés de celles et ceux qui se sont vus tellement ostracisés et rabaissés du seul fait de leur sexualité. Ce n’était franchement pas très favorable à l’image et à l’honneur de notre pays. Et dire que les mêmes voudraient nous le faire aimer de force….

11054816_10153377650351520_6617441498111159745_n

2 réflexions sur “nos homophobes nationaux dans le miroir du référendum irlandais

  1. Ireland: un pays very very catho (ça les regarde)
    j’ai vu (non, rien) alors un débat, un référendum very very paisible
    – quiet please.. traduction: respect & libre arbitre

    « chercher la femme » oups.. sorry lapsus
    « chercher l’erreur », en français dans le texte

    J'aime

  2. Attention avec l’usage des référendums. Lorsque l’opinion publique n’est pas prête à une évolution majeure de société, la « représentation nationale  » ou le droit doit s’y substituer. Si les Etats Unis n’avaient pas légiféré dans les années 70 sur la légalité du mariage entre noirs et blancs on l’attendrait toujours!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.