tu penses que tous les politiques sont pourris ? Ce message est pour toi

Compte-tenu de mes convictions, je me devais de partager ce texte qui, par le biais de l’humour, réussit à démontrer à quel point devenir fasciste, par le biais du confusionnisme politique et du complotisme qui règnent actuellement en maîtres, notamment sur les réseaux sociaux, c’est simple. Il s’agit d’un long glissement qui opère chez les moins structurés politiquement, socialement et psychologiquement, un phénomène qui touche les plus vulnérables et les plus désorientés, et qui les mène vers une impasse idéologique bien connue : l’extrême droite. Yannis Youlountas, journaliste antifasciste, nous le prouve par ce protocole fait maison qui sent la pratique du combat que je mène également contre l’antirationalisme pourrissant tout ce qu’il touche, ainsi qu’un billet sur une conférence de Gérald Bronner me l’a amplement prouvé :

protocole_confusionCertain-e-s de tes ami-e-s ont dérivé vers l’extrême droite ces dernières années ? Pour faire pareil, c’est très simple. Il suffit de suivre les étapes de ce protocole.

1. Tu es en colère face à l’arrogance du pouvoir politique, économique et médiatique.
2. Parallèlement, tu entends de nombreuses critiques à l’encontre des organisations politiques existantes, plus ou moins radicales, qui s’opposent ou résistent.
3. Tu les vois ridiculisées dans les médias du pouvoir.
4. Tu les observes également, sans cesse, en train de se diviser, de se calomnier, de se contredire, de se combattre.
5. Tu deviens méfiant et/ou déçu. Tu crois ne pas pouvoir les faire évoluer ni agir autrement. Tu renonces à t’engager, d’une façon ou d’une autre. La résignation te guette.
6. Ta rancœur et/ou ton manque de culture politique te plongent dans l’isolement et la confusion.
7. Tu commences à trouver drôles certaines blagues de Dieudonné, tout en occultant les autres.
8. Tu surfes sur la complosphère, tous ces médias qui préfèrent raconter des théories du complot plutôt qu’étudier la réalité vérifiable des rapports de classes et des autres formes de dominations.
9. Tu tombes sur une vidéo d’Etienne Chouard qui te bouleverse et te redonne de l’espoir.
10. Tu continues à le regarder sur le Cercle des volontaires, MetaTV, Quenel+ et Egalité et Réconciliation.
11. Tu découvres à ses côtés Laurent Louis, Yvan Blot, Piero San Giorgo, Marion Sigaut et des tas de gens sympas que tu croyais fachos, mais dont tu découvres quelques propos isolés vraiment intéressants que tu partages.
12. Tu commences à te brouiller avec tes copains antifas, notamment à cause de leur manque d’ouverture et de respect pour tes nouvelles sources d’information.
13. Tu deviens un ardent défenseur de la liberté d’expression des négationnistes.
14. Lassé du manque d’originalité des médias alternatifs, tu ne t’informes plus que sur la complosphère où tu découvres le mystère des chemtrails, les réseaux sataniques et le scandale des illuminatis. C’est tellement fascinant que tu regardes ça jusque très tard dans la nuit.
15. Fatigué des attaques contre le gentil Etienne Chouard, tu prends un pseudonyme et tu participes à sa défense sur les forums et les réseaux sociaux où tu commences à haïr les gauchistes,illuminatiscologistes et libertaires qui ne savent que dire du mal, tourner en rond et craindre la concurrence des nouveaux mouvements politiques.
16. Tu rejettes définitivement tes copains antifas qui s’avèrent être de vrais fachos, non seulement dans le refus de dialoguer avec ceux qu’ils qualifient d’extrême droite, mais aussi dans l’agressivité que tu ressens chez eux.
17. Tu penses, avec Chouard, que Soral et Le Pen ne sont pas fascistes et qu’ils sont plutôt à gauche.
18. C’est donc décomplexé que tu visionnes de plus en plus Soral et que tu achètes un premier livre de sa maison d’édition KontreKulture. Tout s’éclaire.
19. Tu ne te gènes plus pour rire des blagues antisémites de Dieudonné. Tu t’amuses à faire des quenelles et à chanter Shoananas : que c’est drôle !
20. Tu te sens appartenir à nouvelle famille : la dissidence. Une famille secrète qu’il faut cacher, comme dans la résistance. En fait, tu as l’impression d’avoir rejoint le vrai maquis. Tu es un rebelle, c’est sûr.
21. Tu surfes également sur la fachosphère, jusqu’au Front National et aux identitaires, parce que tout doit pouvoir être dit et parce qu’il y a de bonnes idées partout.
22. Tu ne crois plus un seul instant à la propagande anti-Le Pen. Tu as compris que les authentiques patriotes antisystème sont diabolisés parce qu’ils menacent le nouvel ordre mondial et tu es certain qu’ils ne présentent aucun danger, sauf pour le complot des élites au pouvoir.
23. Tu votes FN en 2017, au premier et au second tour.