la violence fasciste du #FN est-elle encore à démontrer ? #HeilLePen

Aujourd’hui, 1er mai 2015, « trois militantes Femen ont interrompu le discours de Marine Le Pen depuis le balcon d’un hôtel surplombant la er mai, tribune, place de l’Opéra. »

Quelle que soit l’opinion personnelle qu’on peut avoir par ailleurs de leur action, je salue le courage de ces femmes qui ont eu l’audace une fois de plus de contrecarrer le FN sur son propre terrain. Et j’espère en outre, indécrottable optimiste que je suis, que l’opinion publique préférera condamner l’irruption du service de sécurité du FN dans un lieu privé (la chambre d’hôtel de ce militantes), ce qui relève d’un curieux respect du droit français, plutôt que leur exhibition… Et puisque le FN porte plainte contre elles, que les Femen portent donc plainte contre cette voie de fait délictueuse, et chacun aura la monnaie de sa pièce… J’espère d’ailleurs que canal+ va également porter plainte contre les manifestants et Bruno Gollnish, qui ont agressés, allant jusqu’aux coups,  leurs journalistes. De même que France 5, dont les journalistes ont également été agressés, et du matériel détérioré.

PS. J’apprends après publication de cet article que « L’organisation féministe a annoncé avoir porté plainte pour « violation de domicile, violences et arrestation arbitraire ». Voilà qui est bien.