Maintenant, en France, quand le #Medef propose quelque chose, tout le monde est mort de rire

4803025On se souvient de la sortie si blessante pour les salariés de l’ex, autocrate aux petits pieds : « désormais quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit ». Et bien, on peut retourner la monnaie de leur pièce au monde des affaires représenté par ces gens là : « quand Gattaz appelle à supprimer deux jours fériés pour créer des emplois, toute la France est morte de rire ».  Et Gattaz devient e plus en plus la copie conforme de sa marionnette des guignols. Car enfin, tout cela n’est pas sérieux. On a tous en mémoire le pin’s si fièrement arboré par le patron d’un syndicat de certaines grosses entreprises à forte valeur ajoutée en spéculation carnassière,  si peu soucieux de déontologie sociale, à l’occasion du lancement du pacte de responsabilité. Et l’on attend toujours la création du million d’emplois promis. Alors, cette nouvelle mesure destinée à rogner encore et encore sur les droits des salariés plutôt que sur les bénéfices croissants des patron, ma foi…  On s’en fout mais d’une force !

Pin’s fabriqué, rappelons le, en république tchèque