Comment gouverner au doigt mouillé

Les français seront ravis d’apprendre qu’ils n’ont pas été conviés à un référendum qui n’a d’ailleurs pas eu lieu sur le maintien ou non du premier ministre à son poste :

Capture

Et d’ailleurs, sa politique n’a  pas du tout été sanctionnée à l’occasion des départementales, où le PS s’est pourtant pris une déculottée mémorable.  Mais il semblerait que les sondages remplacent à présent avantageusement la démocratie. Surtout lorsqu’ils ne contredisent pas ces gens là. Hollande lui-même fut ainsi pris en flagrant délit de déni démocratique et de gouvernement au doigt mouillé que sont ces sondages qui ne disent plus  rien d ‘autre que l’opinion de ceux qui les commandent…

3 réflexions sur “Comment gouverner au doigt mouillé

  1. Les élections à peine terminées, à défaut d’avoir la légitimité des urnes, les neoliberaux nous font perpétuellement le coup de la légitimité sondagière… La manoeuvre est grossière.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.