Le communiste qui n’existait pas

Jamais un sondage ne m’avait autant fait marrer. Commandé par la victime en personne, il lui fait donc savoir ce qu’il avait envie d’entendre, contre l’évidence. Personne ne sait même plus qui c’est, hormis les vieux cons dont je commence à faire partie… Que le sondage en question soit publié par un journal de droite vient compléter le tableau de cette tartufferie absolue. On existe comme on peut : dans la vacuité d’un sondage, qui ont encore prouvé récemment leur crédibilité : inexistante.