iTélé a-t-elle une prédilection particulière pour les réacs confusionnistes ?

YANN MOIX : PORTRAITC’est une question que l’on peut légitimement se poser quand on sait de qui on parle. Cette nuit, j’ai fais un cauchemar :  Yann Moix avait pris la place devant Domenach  de l’insupportable et ignoble Zemmour, qui s’est fait virer dernièrement… (et comme j’en suis content).  je ne suis pas sûr qu’il soit plus salutaire pour notre bonne santé mentale et démocratique d’assister aux élucubrations de cet autre réac là. … Mais  peut-être  ne le connaissez vous pas, et je ne vous en veux pas : on peut en effet s’en passer.  On laissera  de côté son prix Renaudot 2013 subtilement résumé ici. Ce n’est pas mon propos, ce blog n’étant pas un blog littéraire mais politique. Signalons simplement pour entrée en matière que son nom s’est malencontreusement  retrouvé, selon lui, dans une pétition  aux côtés de négationnistes et néonazis notoires dans une pétition pour l’abrogation de la loi Gayssot et la libération de Vincent Reynouard ( Condamné à un an de prison ferme le 8 novembre 2007 pour contestation de crimes contre l’humanité ). On y retrouvait également le conspirationniste belge Jean Bricmont, Robert Ménard et Robert Faurisson, pour les plus connus. Une anecdote me direz vous. Mais c’est aussi celui qui a écrit un texte d’une violence inouïe ¹ envers tout un peuple en soutenant de surcroît un pédophile notoire pour des raisons probablement culturelles (ce qui excuse tout, n’est-ce pas…)  intitulé « J’aime Polanski et je hais la Suisse« , initialement paru dans la revue de BHL, la Règle du jeu, avant d’en être retiré (mais j’en ai retrouvé la trace ici), dans lequel il écrit notamment ceci :

La Suisse ne se donne même pas, comme le feraient des salopes ordinaires : la Suisse se prête au plus fort. Elle prête sa soumission. C’est une pute. Elle ne se donne jamais mais se prête toujours. Elle se prête avec intérêt. Elle se loue. Elle se sous-loue. Elle fait des offres. Elle écarte les jambes quand viennent à passer un officier nazi, ou une très grande puissance comme, par exemple, aujourd’hui, nos amis les Etats-Unis.

Yann Moix, c’est aussi cet écrivain extrêmement droitier (bien qu’il avance masqué) qui tente de se refaire depuis peu une virginité anti-raciste alors qu’il a préfacé autrefois une Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme, de Paul-Eric Blanrue (connu pour son engagement dans l’extrême droite et le négationnisme), édité en 2013 et vendu sur le site internet des éditions Kontre Kulture, maison d’édition du néo-nazi Alain Soral, retiré de la vente par décision judiciaire pour   «injure envers un groupe de personnes à raison de leur appartenance à une religion déterminée », de « négation de crime contre l’humanité » et de « provocation à la haine raciale ».

Yann Moix, c’est également cet être exquis,  particulièrement épris de féminisme,  qui assimile spontanément une femme à un accessoire sexuel. C’est un étrange anti-raciste qui  tient ce genre de propos ahurissants de nature à instrumentaliser dans un amalgame insupportable fort heureusement  retranscrit pour mémoire  par Christophe Conte, des Inrocks,   le lynchage d’un jeune rom  et des grévistes des transports : « Les Roms, c’est quoi ? La liberté, la circulation. Et d’un autre côté, on a ceux qui veulent l’immobilisme, la mort de la liberté de circuler. Le Rom, c’est le Juif errant, et celui qui tabasse, c’est l’Arabe… ».  Moix,  c’est  encore celui qui a exigé des musulmans qu’ils condamnent l’attentat de Charlie Hebdo et manifestent, avant de se plaindre de leur (supposée) faible mobilisation lors de l’affaire Mohammed Merah. C’est cet histrion médiatique qui réussit même à scotcher son double obsessionnel par ses délires paranoïdes. Et enfin, pour en terminer (il est tard, je suis fatigué, et ce mec me gonfle infiniment),   c’est ce simple d’esprit qui va jusqu’à comparer Dropped aux vidéos de Daesh. Voilà.  iTélé, et les autres, vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas.

.

¹ … au point qu’il ait été selon lui (info ou intox promotionnelle ?) viré de facebook.

4 commentaires

  1. merci pour ce ti moment de détente (?) nan, si ti esquimau ou ti belge, le propos sera identique; certes personne n’est parfait, aussi nous avons tous (il me semble) une porte et un balai, dont l’usage de ce dernier et sa fréquence ne me regarde pas.. sauf peut-être mama (la part Fribourgeoise de ma généalogie) aux mœurs plutôt légères.. « comment le sait-il ?! »

    2 historiettes illustrant et éclairant la very indépendance de la Justice Helvète, la première relativement vieille, années sixtante septante, le frère du Shah d’Iran, usant et abusant de son statut, disons valise diplo, se fait virer du territoire car y introduisait des produits illicites (& toxiques; dope dure) participant ainsi -encore plus! à son enrichissement perso

    plus près, plus récent, un fils Kadhafi profitant ..gnâgnâ.. et de l’hospitalité /ce qu’il fit d’ailleurs à Londres et Paris aux conséquences inverses/nulles,
    = une nuit de garde à vue et dégage ..aïe-aïe..
    une suite: le régime de papounet pris 2 hommes d’affaires suisses en otage, xx mois.. et autres sanctions représailles (Swiss Air, petrol)
    solidarité ? porte, balai ? l’Europe very discrète, la France derrière ses z’intérêts.. le colonel

    ps, ah l’intelligentsia (…) tiens, déserte (un peu) la gauche.. procède aux mêmes stratégies, tactiques et manœuvres éprouvées: provoc, excès, défis menaces & délires ? ..’énergies’ aboutissant aux inévitables engueulades ..ahh on ne s’ennuie pas !

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.