misère ordinaire des candidats fantômes du #FN : l’exemple du canton de Fontaine-Seyssinet (Isère)

11029518_10153188462439809_4033536889517063204_n
Candidats FN sur le canton 6 du département de l’Isère – Fontaine-Seyssinet : Marie Eteve et Jean-Marie Petitgand
10978538_10153121261794809_5336410331549148024_nBillet invité

Le Tract du ‪#‎FN‬ aux ‪#‎départementales2015‬ : entre rires et colères

Ce soir j’ai reçu dans ma boite aux lettres comme beaucoup de concitoyens, le tract pour les départementales des candidats du Front National, du canton 6 – Fontaine Seyssinet en ‪#‎Isère‬ .
Tout de suite, la photo des 2 candidats paritaires à un effet ……surprenant. En dépit des efforts vestimentaires (tailleur et costume) et les sourires crispés, ces deux personnages ont malgré eux un coté un peu inquiétant…. ;
Etant engagé dans la campagne pour le rassemblement des citoyens sur le canton 6 et 7, je cherche à en savoir plus sur eux. Et là la farce macabre commence ….. Aucune information sur eux, ni l’âge, ni le métier, ni la commune de résidence, rien !
La suite du tract de 5 feuilles, est une désespérante propagande rédigée au niveau national, alignant des platitudes démagogiques, avec les marottes habituelles (trop d’immigrés, trop d’impôt)
En lisant, plus dans le détail on peut mettre en avant les contradictions évidentes des propositions (mettre fin à l’austérité, baisser drastiquement les impôts, tout en soutenant les services publics)
La principale de ces contradictions, étant bien entendu la volonté affichée de défendre le local et la proximité, alors qu’ils n’ont aucune implication locale. Leurs candidats sont visiblement des potiches sans intérêts, ou sinon on aurait au moins quelques informations sur eux ….
Le FN se désintéresse des enjeux locaux, il se contente de jouer sur la peur, le ressentiment, notamment en reprenant à plusieurs reprises, le thème obsessionnel de l’immigration (sujet qui n’est absolument pas de la compétence du département ….)
En page 3, l’éditorial de Marine Le Pen est particulièrement édifiant, … une description apocalyptique de la situation de la France « migration massive, ravage de l’insécurité, fiscalité confiscatoire, chômage de masse, (…°) effondrement du pouvoir d’achat, ruine de l’école, laxisme généralisé, etc. …. »
Alors certes, il est évident que la situation de la France est très problématique, que nous allons potentiellement vers la catastrophe. Mais cette description ne correspond absolument pas à la réalité.
Il y a dans cette description catastrophiste, une jubilation malsaine. Le FN prospère et veut continuer à prospérer sur le désespoir et la peur des français.
Marine Le Pen et ses partisans n’aiment pas la France, ils n’aiment pas notre pays. Ils se félicitent des angoisses, des peurs, des ressentiments des français, car pour eux c’est le moyen de détruire la France, notre France (le pays où nous avons grandi et où vont grandir nos enfants)
C’est-à-dire un vieux pays héritier de la Révolution, de l’idéal républicain. Un pays qui a réussi à gérer depuis des siècles son extrême diversité culturelle (Bretons corses basques, provençaux, alsaciens, antillais etc. ….) Un pays de métissage, un des plus vieux pays d’immigration au monde, où l’identité n’a jamais eu de fondement ethnique, mais est basée depuis plus de deux cents ans sur un projet collectif commun.
Pour retrouver une exaltation équivalente de l’extrême droite face aux malheurs de la Nation, il faut remonter à l’été 40, avec le même projet malsain de renaissance nationale fantasmée.
Pour revenir au tract et aux arguments sur les enjeux départementaux, on navigue entre le vide et le pathétique.
Pour illustration, le programme du FN sur la petite enfance est d’une superficialité déconcertante :
Assurer la maîtrise de la langue française (parce qu’on apprend quelle langue dans les crèches ? le javanais ? ) Et lutter contre les dérives communautaires (interdiction du voile à la crèche (à ma connaissance il n’y a jamais eu aucun cas d’employé de crèche portant le voile en Isère).
La défense de la laïcité étant la tromperie idéologique la plus évidente du Front National. Qui peut croire un seul instant que le FN a une attitude neutre face aux religions ? Neutre par rapport à la place du catholicisme en France ? Neutre par rapport à la place de l’Islam ?
Autre argument du tract, la présentation des mairies FN comme vitrine de leurs réussites et là c’est très intéressant, car on devine leurs véritables desseins.
Supprimer toutes les associations locales préexistantes qui ne leur sont pas soumises et les remplacer par des nouvelles dont ils contrôleront la structure et surtout les fonds !
On peut noter aussi l’hypocrisie de certains arguments concernant le train de vie des élus, quand on sait qu’un certain nombre de maires FN se sont accordés des augmentations de traitements significatives dès leurs arrivées (+44 % d’augmentation pour le maire du Pontet, +15% pour 2 maires du Var)
Le tract se termine par la superbe citation de Marine Le Pen :
« Dans votre canton, les candidats que je soutiens méritent votre confiance. Il sauront vous défendre avec courage et détermination »
Mais bien sur Marine On y croit tous ! Vous les connaissiez très bien nos candidats du canton 6 ! Vous avez pu vérifier leur courage et leur détermination !
En tout cas, nous, nous ne connaissons toujours pas ni leurs âges ni leurs métiers, ni leurs communes !
On connait juste leurs deux tronches patibulaires !
Ce tract médiocre pourrait être risible. Or les scores probablement très élevés du FN le rendent totalement tragique et déprimant
Je pense qu’à court terme il sera difficile de dissuader une partie significative des électeurs du FN, aveuglé par le ressentiment la peur et une colère inintelligible ; alimentés par un matraquage médiatique.
Même si j’aimerais croire qu’un certain nombre d’entre eux sont suffisamment intelligents pour rapidement réaliser l’absurdité et la médiocrité du projet du FN *
Le succès du FN s’inscrit aussi dans la montée de l’abstention, touchant en particulier l’électorat de gauche, déçu et désabusé à juste titre par la politique du gouvernement
Il faudrait qu’ils lisent attentivement ce tract du FN, pour qu’ils se décident de sortir de leur torpeur, de leur apathie et de leurs résignations
Allons voter pour les départementales ! Pour éviter de voir ce parti médiocre, hypocrite et malsain dépasser les 30 %, voir emporter des conseils départementaux !
Malgré la trahison du gouvernement, allons voter pour la gauche, car elle seule permet de répondre aux difficultés et enjeux de notre époque
Et encore mieux, allons voter pour des alternatives citoyennes, telles que le rassemblement des citoyens en Isère, qui patiemment et avec détermination essaye de construire une voie difficile et fragile, pour sortir du marasme démocratique, économique et écologique.

Faure Vincent

4 réflexions sur “misère ordinaire des candidats fantômes du #FN : l’exemple du canton de Fontaine-Seyssinet (Isère)

  1. Excellent !
    C’est exactement ce qui se passe chez moi !
    Les tronches FN, nous sont complètement inconnues ( c’est une monumentale supercherie )
    Je ne donne pas plus de précisions pour le moment ! Attendons !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.