#Darmanin, l’extrême-droite incarnée au coeur même de l’#UMP

Capture

source

j’ai eu la chance d’assister en direct devant mon poste de télévision à la « branlée » (c’est ainsi que l’a qualifiée à juste titre Guy B. sur tweeter) qu’a reçue Gérald Darmanin lors des Questions au Gouvernement à l’Assemblée Générale cet après-midi. Et bien, vous savez quoi ? Quand je sais ce que je sais de ce blanc-bec, dont la carrière de vieux  réac est déjà bien jalonnée de nombreux faits d’arme bien peu glorieux , et quand bien même cette raclée monumentale vient d’un premier ministre que je n’apprécie guère, et bien oui, j’avoue : j’ai joui. Politiquement parlant s’entend, ça va de soi. Voilà pourquoi, voilà comment :

Pour ceux qui ne le connaissent pas, quelques rappels :

  • Gérarld Darmanin, à 32 ans, est député-maire UMP de Tourcoing
  • il a  été directeur de campagne de Christian Vanneste pour les élections législatives de 2007 et les municipales de 2008, ce qui en dit long quand on connait ledit homophobe notoire, qui a depuis émigré de l’UMP à l’extrême-droite (décidément, les vases semblent quelque peu communicants…).
  • C’est le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, qui en ce moment multiplie les appels du pied aux électeurs du FN, en employant les mêmes éléments de langage. L’épisode Buisson ne lui a certainement pas servi de leçon…
  • les propos ignobles auxquels fait référence le premier ministre dans sa réponse sont décris ici par Libération : « il a qualifié Christiane Taubira de «tract ambulant pour le Front national, mis en avant par François Hollande» par cynisme électoral. Avant de mettre un signe égal entre Marine Le Pen et Manuel Valls, «Dupond avec un « d » et Dupont avec un « t »» ». Ce qui constitue un propos de toute évidence en étroite relation avec celui de Sarkozy qui a également provoqué la colère de Valls sur la prétendue égalité entre le FN et le PS avec son « FNPS » débile…
  • ce fut un proche collaborateur de David Douillet dont il dirigea la campagne législative en 2009… Décidément, après l’homophobe, le sexiste ? Darmanin aurait-il un problème d’identité sexuelle ? (+voir ci-dessous…)
  • il a soutenu les JRE (Journées de retrait de l’école), qui luttent contre une pseudo « théorie du genre », un concept qu’affectionne tout particulièrement l’extrême-droite. Son initiatrice passe d’ailleurs devant le tribunal aujourd’hui.
  • Il a fait partie de ces 39 députés qui ont demandé la dissolution des antifas, plutôt que des groupes anti-démocratiques et dangereux comme la LDJ, les identitaires, et autres groupuscules d’extrême droite, voire néo-nazis

Pour ceux qui n’ont pas vu cet épisode mémorable, le voici :

 

2 commentaires sur “#Darmanin, l’extrême-droite incarnée au coeur même de l’#UMP

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :