Comment fabriquer du consentement sur l’extrême droite en 1 leçon

Capture

source

ça m’énnnneeerve !!!!! La responsabilité des médias dans le développement du FN est pour ma part encore une fois largement prouvée… A quand l’interdiction de tout sondage à l’approche des élections ? Et à quand une étude sur l’impact des sondages sur le vote des électeurs, quand on sait la part importante des indécis  ? Car enfin, communiquer sur le Fn plutôt que sur le taux d’abstention (putain… 58 % !), par exemple, certainement tout aussi significatif,  n’est il pas un parti pris  « journalistique », hum ? je dis ça…. Je dis tout. Marre de cette banalisation qui confine à la propagande.

3 réflexions sur “Comment fabriquer du consentement sur l’extrême droite en 1 leçon

  1. Je confirme ! C’est absolument inadmissible de la part des médias d’afficher une aussi grande insouciance de l’impacte que peut avoir ce genre d’annonce sur les faibles d’esprit !!
    La blonde platine au crayon n’a même plus de publicité à faire, çà lui tombe du ciel, il ne lui reste plus qu’a gérer !
    Inacceptable !

    J'aime

  2. Ben c’est comme chez nous! L’UDC détient près de 25% du Conseil national et du coup, un quart des Suisses sont d’extrême-droite….
    C’est trop injuste!
    Gene

    J'aime

  3. Ces sondages me font de plus en plus penser aux teasers d’émissions télévisées style « Nouvelle Star » « si vous voulez voir Marine en finale la semaine prochaine tapez 1 » et malheureusement la conscience et l’analyse politique pour se forger des convictions profondes manquent à ces esprits faibles qui avalent bêtement la soupe que leur servent Beufeumeuteuveu et compagnies… et parmi les abstentionnistes quel ravage cela va-t-il faire ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.