Porter le beau nom d’ #Ensemble au sein du Front de Gauche

meetingCe week-end, le mouvement auquel j’adhère (allez-y, c’est pas cher !),  si joliment dénommé Ensemble, tenait son assemblée générale constitutive et son premier congrès ce week-end, adossés à un meeting international aux invités particulièrement intéressants… (voir ci-dessus). Délégués et militants issus de la Gauche anticapitaliste, des Alternatifs, de la Fase, et des Communistes unitaires, anciens du NPA et du PCF se coutoyaient dans une ambiance bon enfant pour participer à des débats particulièrement riches et porteurs de sens auxquels je vous invite à participer par la lecture ici et , afin de vous en faire une idée. Vous y retrouverez des thèmes qui me sont chers et rythment régulièrement, avec constance et détermination,  la vie de ce blog. Il suffit d’ailleurs de jeter un œil à la une du site d’Ensemble pour comprendre pourquoi je m’y sens chez moi… Ce premier congrès a été l’occasion d’accueillir cinq cents personnalités issues d’horizons divers pour lancer les Chantiers d’espoir, dont je vous ai déjà parlé ici. Une belle alternative, et un beau projet (en cours de construction…) qui fait plaisir à lire et à voir. Quant à participer… C’est vous qui voyez. Moi, j’en suis ! J’y apporte ma modeste pierre par l’intermédiaire de ce petit billet car, comme le dit Myriam Martin, il faut « Dire le nom d ‘Ensemble au sein du front de gauche« . Non, il n’y a pas que Mélenchon pour porter nos espoirs… Il faut encourager les jeunes talents, les vraies compétences hors champ politique traditionnel, les ressources vives pas encore connues à ce jour, et tous ceux qui agissent, dans le milieu associatif et de l’économie sociale et solidaire, dans l’ombre, mais pas sans résultats concrets… De même, tous ceux et celles (bienvenue aux féministes !) qui combattent l’injustice sociale sans en faire des tonnes pour se faire remarquer… Ensemble est un mouvement insuffisamment connu, dans lequel il y a pourtant tant de personnalités attachantes et surtout riches de matière grise, de réflexion et d’action hors des sentiers battus, et qui porte réellement et sincèrement, sans posture (notre volonté de transformation économique et sociale est une constante portée en nous depuis des années, quelles que soient nos structures politiques d’origine) et au quotidien, dans les actes,  les espoirs d’une gauche européenne en train de se réveiller, dans le sillage de Syriza, de Podemos, et de bien d ‘autres moins connus en Europe. Notre mouvement est fait de la même veine, de la même volonté de dépasser les logiques austéritaires mortifères,  rassemblant les mêmes composantes à la fois politiques et de la société civile, alliant volonté de projet économique alternatif, souci de transformation sociale, et préoccupations environnementales. S’y opère un même cadre de rassemblement bousculant les ordres établis et l’entre-soi des politiques traditionnelles, qui ont conduit à cette malodorante scène dominicale, si prévisiblement préparée par l’indulgence coupable du système médiatique français et de ces éternels commentateurs politiques bornés qui font la pluie et le beau temps dans notre beau pays rythmé par les journaux télévisés de TF1 ou de Pujadas (ce qui en revient au même).  Ensemble nous propose de sortir de cette soupe quotidienne sans intérêt, qui ressasse toujours les mêmes rengaines libérales sans issue, avec de vraies idées, de vrais débats, des projets véritablement novateurs et participatifs, par des rencontres, des initiatives et surtout…. notre engagement et notre contribution. Alors, oui, je ne me contente pas de critiquer, je propose autre chose, et j’agis. Ici et maintenant. Qui m’aime (ou pas : on s ‘en fout !) me suive…

6 commentaires

  1. @michel : pareil : là dès la création du PG local, dans la foulée du départ de Mélenchon du PS, j’ai répondu présent. Sarclé peu après par l’entrisme de certains provenant de L.O….

    J'aime

  2. Les pas perdus a raison, l’idéologie est trop présente au sein du FdG, trop de scories, un Front citoyen ou mieux encore  » un mouvement citoyen  » serait bienvenue.
    Je fus président du FdG localement, et militant du PG ( au moment d’une possible élection de responsable du comité locale ) j’ai jeté l’éponge, moi qui rentrait nu politiquement, sur 1 an, je fus rincé…..

    J'aime

  3. Je crois que la gauche de la gauche, plutôt les partis qui sont coalisés quand ça les arrange, est qu’elle le veuille ou non, mise dans le même sac que les autres partis. Je pense qu’elle a besoin d’être incarnée par une nouvelle force avec d’autres pratiques externes et internes, d’autres leaders…

    J'aime

  4. Je ne comprend pas pourquoi les « gens » se tourne vers le FN et que la « gauche de la gauche » ne profite pas et reste bloquée vers 10% (au mieux et tous aditionnés)!

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.