le mépris de Juncker pour la volonté des peuples européens est absolument insupportable

La fin de la trêve entre les instances européennes et la Grèce n’aura pas duré longtemps…  Alors que leurs dirigeants semblaient prendre acte du résultat des suffrages qui se sont exprimés dimanche dernier en Grèce, et paraissaient respecter (dans un premier temps !)  la volonté populaire, voilà qu’à présent le président de la commission européenne nous montre son vrai visage, feignant d’ignorer ses propres turpitudes… Nous n’oublions pas en effet quant à nous à quel point il y a « quelque chose de pourri dans le royaume d’Europe »,   une situation dans laquelle il n’est pas pour peu de chose, lui qui est, encore et toujours,   au centre d’un scandale fiscal impliquant 340 multinationales… Ce qui ne l’empêche pas pour autant de jouer les fiers à bras, comme si de rien n’était :

Capturesource

En France, voilà une déclaration  qui provoque un vif écho, que  nous prenons particulièrement mal, nous souvenant en effet du déni de démocratie suite au référendum de 2005, dont la trace en terme de mépris du peuple n’a pas fini de s’éteindre… . Réponse du berger à la bergère :

Capture 5source

On attend la suite de ce pugilat, et surtout l’issue d’un combat qui ne fait que commencer… La Grèce n’est en effet qu’un début…. D’autres pays risquent fort de suivre la même voie.  je prends les paris ! Mais en tous cas, afficher un tel message, de la part d’un dirigeant européen, me semble relever d’une véritable déclaration de guerre et d’un total mépris pour l’esprit démocratique.  Qu’il dégage. ET vite. Il n’a pas en effet les fesses suffisamment propres pour jouer à ce jeu là….

Surtout quand on sait que, non loin de là….

Annulation de la dette : l’Allemagne refuse à la Grèce ce qu’elle a obtenu

8 commentaires

  1. @skandal : inutile de me ressasser les mêmes chiffres, je ne suis ni aveugle, ni idiot. Vous répondez chiffres quand je vous parle humain, et détresse sociale… Forcément, on ne peut pas se comprendre… Chacun ses priorités. Quant à qualifier le régime politique de la France de communiste, fallait oser… je ne vous demande pas quel est votre positionnement, il ne m’est que trop visible…

    J'aime

  2. @skandal : voilà qui correspond tout à fait à l’avis officiel de l’intelligentsia et de nos élites dirigeantes faussement socialistes… Qu’est-ce qui peut ainsi justifier qu’on mette à genoux un peuple, qu’on lui fasse connaitre une telle souffrance, au point que les suicides grimpent en flèche ? Voilà des arguments purement économiques déconnectés de la réalité populaire que je n’entends pas. Pire : qui me révoltent. Propos de quelqu’un qui n’est pas touché de plein fouet par les décisions qui découlent de ce genre de positionnement découlant en droite ligne de la doxa libérale, si unanimement partagée à droite et dans une certaine gauche… Ainsi, lire ceci > https://gauchedecombat.net/2015/02/02/economistes-orthodoxes-francais-enfermes-dans-leur-bocal-liberal-et-si-on-leur-ouvrait-le-couvercle/ … Ou la fabrique du consentement en matière de discipline économique, qui ne tolère aucune alternative…. CQFD. J’attends des arguments un peu moins délimités par de tels lieux communs que les vôtres, qui ne servent que les puissants, là-bas comme ici, et relèvent pour ce qui concerne la Grèce d’une forme de xénophobie sous-jacente que j’ai un peu trop entendue au moment du premier plan de sauvetage… Peut mieux faire.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.