apologie du terrorisme : un enfant de 8 ans victime de l’hystérie collective #fautqueçacesse

Nous étions quelques uns dans cet après-midi, à l’affût des réseaux sociaux, à nous préoccuper de cette histoire. Elle montre que la justice, commanditée par une loi d ‘exception mise en place par les politiques suite aux attentats contre Charlie hebdo, est en train de franchir allègrement et visiblement la ligne rouge…. Jusqu’à présent, je ne faisais pas trop attention aux informations qui faisaient état d’auditions de présumés islamistes radicaux que certains ici et là jugeaient abusives, estimant qu’il n’y avait pas d’états d’âme à avoir envers des gens qui faisaient plus ou moins ouvertement la promotion du terrorisme, comme ce fut le cas il y a peu encore à Lunel. Des gens quifont si peu de cas de la vie humaine… Pas de libertés pour les ennemis de la liberté, comme on dit… Mais là, franchement, faut pas pousser. Grâce à Maître Eolas (un blogueur en qui j’ai confiance et dont la crédibilité n’est plus à démontrer),   qui nous a alerté sur cette situation, nous avons été mis en contact par le biais de twitter avec l’avocat de cet enfant…  Ne le connaissant pas, je me suis montré circonspect et prudent dans un premier temps, comme c’est d’usage et sage en l’espèce. Mais le fait que David Perrotin, un journaliste que je respecte également pour la qualité de son travail, ait relayé lui-aussi cette histoire m’a mis en confiance, et  incité à la relayer également ici. La voici  :

Capture

La suite et les détails sont ici. Proprement hallucinant. Comment faire cesser cette hystérie collective là ? ça devient franchement du grand n’importe quoi… Et dire qu’un responsable d’établissement et un enseignant se sont dévoyés dans une telle abjection, au lieu de faire leur boulot d’éducateurs et de pédagogues… lamentable. J’ai honte pour eux.

PS. Libération apporte des détails supplémentaires qui ne vont pas franchement faire honneur à cette « équipe pédagogique » là….  C’est ici.

c’est à lire : sur le délit d’apologie du terrorisme, cet article de Maître Eolas.

13 réflexions sur “apologie du terrorisme : un enfant de 8 ans victime de l’hystérie collective #fautqueçacesse

  1. Salut GdC,

    Ouais, j’ai entendu la ministre de l’Éducation dire devant l’Assemblée nationale que l’EN avait transmis 40 dossiers à la police et ça prépare bien à croire ce que j’ai lu chez Eolas qui n’a pas trop l’habitude de raconter des carabistouilles… Monstrueux !

    Songer qu’une page d’interro peut te conduire devant les keufs ne va pas aider les gosses à développer leur talent rédactionnel ou leur esprit critique…

    Aimé par 1 personne

  2. Ben dis-donc… Pour une fois que je lis Libé, les commentaires sont très « mains propres et tête haute »…
    C’est pas gentil de nous envoyer chez Libé ! Vite une dose de gauche, j’ai besoin !

    J’aime

  3. La France est un pays réactionnaire … La France est restée Pétainiste … Bientôt on va rouvrir les bagnes pour enfants … Ces connards veulent refaire le service militaire . On aura à nouveau droit aux bidasses alcooliques dans les trains … Il faudrait rendre à nouveau la messe du Dimanche obligatoire …………. Je trouve que la France de Hollande est plus réac que celle du général De Gaulle …………………… Zarko voulait en finir avec l’esprit de 68 , et là , il est bien mort l’esprit de 68 avec cette France de petits bourgeois bedonnants ….. Les connards avec leur  » Je suis Charlie  » ……. L’esprit de Charlie Hebdo est complétement mort ………………..

    J’aime

  4. @Stéphanie dont les photos sont très belles – au moins, elle n’a rien contre Bouddha et les félins, et pour les autres.
    « La France est restée Pétainiste »
    Dans la forme, si l’on veut : ce sont les Collaborateurs qui font le gros oeuvre.

    « Bientôt on va rouvrir les bagnes pour enfants »
    J’ai oublié le comment du pourquoi, ça doit dater des années 1960, au plus tard du début des ’70. Pour un très jeune en prison, Cavanna (? ou un de ses compères) avait imaginé de meubler les cellules avec des petits jouets, des petits trains électriques pour les garçons). Si quelqu’un se souvient, merci. La prison ne remplit pas un rôle, elle enferme, elle venge – l’esprit de ressentiment selon Nietzsche.

    « le service militaire . On aura à nouveau droit aux bidasses alcooliques dans les trains »
    Parce que ça a changé avec la professionnalisation ? ‘Train d’enfer’ est un film d’actualité. Seulement, avec la ruine programmée du tissu social et économique de notre pays, il y a beaucoup moins de trains qui roulent.

    « la France de Hollande est plus réac que celle du général De Gaulle »
    – qui n’était pas réac, hélas ! pour lui : http://www.libellus-libellus.fr/article-charles-de-gaulle-un-libertaire-40606135.html (faut bien que je fasse ma promo).

    « Les connards avec leur » Je suis Charlie » ……. L’esprit de Charlie Hebdo est complétement mort »
    Cela date de Philippe Val (qui s’est désolidarisé de son comparse Font après une affaire rappelant le jardin d’enfants dont Daniel Cohn-Bendit avait la charge), fidèlement suivi par Charb (Des pas perdus n’est pas d’accord sur ce point). Ce qui est sûr, c’est que Charlie est devenue une feuille bouffe-curés, et le plus souvent bouffe-imams. La caricature masque la misère sociale et fait rire le peuple. Qui sème le vent etc.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.