Pratiquons le négationnisme politique à la manière de Stéphane Le Foll… « Le #PS ? Existe pas ! »

B0JbojLCcAAaWGULe degré zéro de l’analyse politique fauxcialiste vient d’être atteint ce matin par Stéphane Le Foll, avec la complicité bienveillante du non-journaliste Apathie sur RTL. En réaction au meeting de soutien à nos homologues grecs de Syriza,  auquel ont participé les forces vives de la gauche pour de vrai, le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et accessoirement Porte-parole du Gouvernement,  a décidé, comme cela tout tranquillement, à l’heure de mon café/tartine de confiture…   qu’il n’y avait pas d’alternative à gauche en France. Et que de toute façon, la seule gauche réelle et crédible, c’est celle qui gouverne… Ben tiens. Quelle meilleure tactique, quand on a un (gros) problème, que d’en nier l’existence ? On ne rit pas.  Le Monsieur a donc balayé d’un revers de manche de son costume chic de vieux beau le poids de toute la vraie gauche en France, comme le fond tous ces fauxcialistes de salon avec tant de mépris pour les masses laborieuses et les militants sincères qui se préoccupent, eux, de leur sort, ainsi que de celui des plus démunis qui aujourd’hui, souffrent plus que jamais. Sans parler des chômeurs, qui ne cessent d’augmenter… Qu’importe ! La récente hausse de popularité du va-t-en guerre Hollande (une stratégie qui marche toujours…du moins à court terme !) est là pour mettre ces gens là dans la toute puissance de leur pure vacuité…. Il faut pourtant dire, et en l’occurrence écrire,  que l’imminence d’une possible victoire, en Grèce, de Syriza, et du soutien au peuple grec de nombreuses personnalités politiques françaises, et pas seulement au front de gauche,  leur fait « flipper leur race », à tous ces pseudo-gauchistes caviardisants  de salon, comme ils font se pisser sur eux les oligarques européens et autres technocrates de Bruxelles… Ainsi, face au réel poids politique de nos amis grecs, ces gens là n’ont donc plus d’autre argument que de nier notre existence, ou de nous classer à « l’extrême gauche radicale » (comme le font tous les médias complaisants acquis à la cause libérale du gouvernement), ce que nous ne sommes pas, mais tout simplement une gauche de transformation écologique, économique et sociale, ce que le PS a hélas cessé d’être… Alors, que ces gens là et les médias sans cervelle arrêtent de qualifier ce PS de parti de gauche. C’est devenu faux. Et je peux le prouver tous les jours, très factuellement… Ainsi, aujourd’hui, ce PS représenté par Le Foll n’a-t-il pas une curieuse conception de la démocratie, en nous déniant ainsi le droit d’exister ? Et n’est-ce pas là le socialisme le plus bête du monde, que de prétendre rassembler en crachant ainsi sur la gauche réelle, c’est à dire anti-capitaliste et non-libérale ?

Europe, qu’as-tu fait de tes grecs

B7x9F5mIYAIRBMM.jpg large

Une réflexion sur “Pratiquons le négationnisme politique à la manière de Stéphane Le Foll… « Le #PS ? Existe pas ! »

Les commentaires sont fermés.