Un dessin serait-il plus offensant pour Mahomet que les massacres de Daesh , Boko Aram et Al Qaïda ?

Nasser ben Ali al-Anassi, dirigeant d'Al Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA), le crétin qui a revendiqué l'attentat de Charlie hebdo
Nasser ben Ali al-Anassi, dirigeant d’Al Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA), l’immonde cloporte sans cervelle qui a revendiqué l’attentat de Charlie hebdo

La machine médiatique française de propagande tourne actuellement à plein régime pour envahir notre espace mental d’images d’intégristes musulmans radicaux partout dans le monde qui seraient révoltés de la dernière Une de Charlie Hebdo. Pourtant, combien d’entre eux la connaissent réellement, y ont-ils eu accès ? Triomphe de la bêtise et de la manipulation, de de toutes parts, ici et là-bas… Chez nous, peut-être serait-il utile en outre de préciser, si l’on faisait bien son boulot,  que dans les pays où ils manifestent actuellement leur hostilité à ce qu’ils perçoivent comme une attaque envers leur religion, ces radicaux ne représentent qu‘une minorité absolument pas représentative. Mieux vaudrait s’interroger sur l ‘identité de ceux qui les manipulent, et quels sont leurs intérêts. Et puis, rien dans la une du dernier Charlie Hebdo ne précise qu’il s’agit d’une caricature de Mahomet. Tout au plus peut-on simplement en déduire qu’en effet il s’agit d’un personnage bien typé. Mais la valeur du message ne devrait-elle pas être plus forte que l’interprétation que ces cinglés en fond ? Le pardon, après un tel massacre, n’est-il pas le fondement même de toute religion ? Par ailleurs, de ce que j’ai  pu apprendre, rien dans cette religion n’interdit de caricaturer ce prophète, mais seulement leur dieu, Allah. Enfin, aux yeux de ceux qui manifestent comme de ceux qui les manipulent, encore plus condamnables, un dessin est-il donc, selon leur conscience, plus grave que la mort d’un homme ? Le fait que ces islamistes radicaux s’indignent davantage d’un dessin que des massacres de plusieurs milliers de personnes, civils innocents, de Boko Aram comme de Daesh,  me laisse sans voix quant à leur échelle de valeurs et de  priorités… je consentirais peut-être davantage à respecter les religions si elles se montraient un plus crédibles en matière de défense des droits de l’homme. Or, aucune, et pas seulement l’islam, n’est exempte de tout reproche.

.

1 commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.