Visages de cette anti-France qui crache sur Charlie #jesuischarlie

10897098_10152668354007572_6701713191750941343_n-78b53

source

« Pas de libertés pour les ennemis de la liberté ! »

Par son attitude et ses ignobles tentatives d’instrumentalisation du drame, l’extrême-droite s’est donc mise au ban de l’élan collectif fantastique d’indignation nationale, apolitique et laïc. Vexée, elle boude et décide donc par la bouche de Marine Le Pen de défiler seule dans son coin, demain, dans le Gard, à Beaucaire, l’une de ses prises de guerre…  Alors que de toutes parts proviennent des appels à la vigilance républicaine, au sursaut citoyen, et au refus de la haine et de la récupération politique, certains continuent de penser que notre sécurité ne serait menacée que par ces « fous de Dieu » qui agissent abusivement aux cris d’ Allahu akbar... Pourtant, il suffit de fréquenter les réseaux sociaux attentivement pour savoir à quel point les appels à la violence ne sont pas que le fait des seuls  djihadistes et autres fanatiques religieux incultes qui se dissimulent derrière l’Islam pour commettre leurs forfaits. Non, il n’y a pas que des musulmans extrémistes qui, ignoblement, polémiquent et crachent sur les morts… voire saluent les gestes inqualifiables de ces tueurs sans foi ni loi. Ainsi, j’ai eu l’occasion de constater des commentaires injurieux qui ne démontrent aucune compassion envers les victimes qui proviennent de bien des sources…  On peut ainsi lire ceci de la part de l’un des représentants de ces ennemis intérieurs dont il y a tout à craindre dans les semaines qui viennent, autant que de ces djihadistes qui, dans leur haine de l’autre, se rejoignent si étrangement en pareille circonstance…

Capture

 L’un de ses comparses et complices, Yvan Benedetti, moins prudent que lui, va jusqu’à se demander si ces massacres ne seraient pas justifiés, sur son compte twitter. Les appels à la violence, les propos racistes, islamophobes, antisémites y sont légion…

Capture

Le même développe d’ailleurs son idéologie puante et sa liberté d’expression très orientée dans un texte sur le site de Jeune Nation,  un site nationaliste d’extrême-droite qui fait la part belle à l’islamophobie et à la théorie du grand remplacement. Pour lui, ces attentats et les victimes de ses fanatiques, ce ne serait que justice… Mais il le fait en espagnol, afin de ne pas être démasqué, ignorant probablement que les logiciels de traduction sont aujourd’hui à portée de tous.

Valls et Cazeneuve ont annoncé aujourd’hui qu’aucun propos de ce type ne saurait être toléré dans notre espace démocratique. Que la justice s’applique donc… Les ennemis de la république ne auraient être débusqués par leur seule couleur ou leur seule religion…  N’en déplaise, notamment, à Suzanne, à qui j’adresse par là même toute ma compassion pour sa profonde bêtise, elle qui se croit si supérieurement intelligente, en lui adressant ainsi qu’à ses semblables cette modeste sentence, en paraphrasant une autre :

« Quand le crétin sort sa kalachnikov, l’imbécile regarde sa religion…. »

J’espère d’ailleurs pourvoir afficher demain à 15H00 cette maxime bien sentie à l’intention des ennemis de la république, qui ne sauraient être que Musulmans, fussent-ils radicaux. Persiste et signe. Et souligne au stabylo. j’emmerde tous les fachos, de droite comme de gauche, croyants ou non. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté !

3 réflexions sur “Visages de cette anti-France qui crache sur Charlie #jesuischarlie

Les commentaires sont fermés.