« çavapétiste » toi-même !

imagesSelon Le Point, c’est un concept qui proviendrait de l’un de leurs chroniqueurs, Eric Le Boucher. Pourtant, nous en connaissons quelques uns parmi nos rangs, à gauche vraiment, qui sont sur le même registre. Moi-même, parfois, je n’en suis pas loin… Alors si vous adhérerez à l’un de ses scénarios :

1. La rue : une « coagulation » des exaspérations est toujours possible.

2. Les jeunes : en 1968, tout était parti d’un feu de broussailles de jeunes étudiants de la fac de Nanterre manifestant parce qu’on leur interdisait l’accès au dortoir des filles.

3. La surprise : les Bonnets rouges ou les « zadistes » écolos qui veulent « bloquer toute atteinte aux grenouilles des marais »… L’étincelle peut venir de partout.

4. Les marchés financiers : « La France joue avec un autre feu : celui des taux d’intérêt […]. Regardez en Russie, tout se passe très vite […], la crédibilité de la France peut aller au tapis en quelques jours et le gouvernement avec. »

5. Dernier scénario : une victoire de Marine Le Pen, scénario catastrophe s’il en est. Elle mettrait le pays à genoux en quelques mois avec ses dévaluations massives et ses nationalisations forcées. Les vrais réformistes de gauche et de droite pourraient alors se réunir autour d’un projet commun, et du « chaos » pourrait « renaître une France redevenue normale ».

Vous êtes un « çavapétiste »…

Slate propose d’autres scénarios catastrophe tout aussi stimulants pour les adeptes du grand soir. Les voici. Et vous, quel est votre scénario favori ?

Une réflexion sur “« çavapétiste » toi-même !

  1. Du Le Boucher pur jus, grand contre-révolutionnaire-permanent devant l’éternel.

    Je suis sûr qu’il a déjà préparé son plus beau pantalon brun, il sera bien assorti à sa chemise.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.