Soutenir #zemmour, c’est soutenir l’incitation à la haine raciale, pas la liberté d’expression #iTélé

Et la palme de la bêtise pure est attribuée à.... Causeur ! Dis moi qui te soutient et je te dirai qui tu es...

Et la palme de la bêtise pure est attribuée à…. Causeur ! Dis moi qui te soutient et je te dirai qui tu es…

le « CSA veille à ce que les programmes mis à disposition du public par un service de communication audiovisuelle ne contiennent aucune incitation à la haine ou à la violence pour des raisons de race, de sexe, de mœurs, de religion ou de nationalité ».  ( loi n°86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication).

CaptureLa polémique en cours concernant l’éviction de Zemmour d’iTélé est assez consternante, en bien des points…  Et le fait que certains des nôtres – et non des moindres – s’en mêlent  de si étrange manière me stupéfie au plus haut point. Démocrate, comment en effet ne pas se réjouir du fait que ce polémiste professionnel d’extrême-droite, porte-voix des mous du bulbe qui adhèrent à la théorie du grand remplacement, soit éjecté de l’un de ses nombreux postes de diffusion de la parole raciste/islamophobe, et d’une idéologie meurtrière qu’on pensait – manifestement à tort –  disparue en Europe   ? N’est-ce pas  le devoir de tout bon démocrate, quel que soit son parti et ses idées, de se lever de de se battre contre la propagation de cette peste de l’esprit, qui menace notre survie nationale ? Le limogeage de Zemmour n’est en outre que la conséquence logique d’un acte qu’il se doit d’assumer, pour avoir franchi la ligne rouge en étant passé de l’autre côté de ce qui est humainement acceptable par la majorité d’entre nous.  Mais rassurez-vous donc, vous autres ses soutiens, dont j’ai tant de mal à comprendre la mauvaise foi… Des fauteuils dans les médias pour continuer de répandre son fiel toxique,  il lui en reste encore bien d ‘autres, hélas… et pas qu’un peu. Non, nous ne sommes pas en dictature, et même pas socialiste.  Non, la liberté d’expression (qui serait donc le paravent de tout et de n’importe quoi y compris de l’appel au meurtre, à la déportation et à la discrimination agressive et intensive, qui a conduit en Allemagne à des incendies de foyers d’immigrés)  n’est pas bafouée dans notre pays.   iTélé a simplement pris une décision d’ordre privé qui ne regarde que sa direction, laquelle,  que je sache, ne peut guère être taxée de gauchisme primaire. N’a-t-elle pas hébergé ce triste sire pendant tant et tant d’années, en donnant libre-court sans censure d’aucune sorte à ses délires pétainistes et islamophobes  ? Rappelons de surcroît, assez utilement dans le contexte, que nombre des propos de Zemmour ne sont pas des opinions, mais des délits, et que l’argument de la liberté d’expression ne saurait être utilisé pour couvrir ses agissements délictueux. La loi doit être la même pour tous. On peut d’ailleurs s’étonner que la justice n’ait pas fait son travail plus tôt… Enfin, il faut arrêter de prendre ceux qui se félicitent de la décision d’iTélé pour des idiots : nous ne sommes pas pour le boycott total de Zemmour, il en serait bien trop ravi, et cela ne ferait que conforter sa victimisation excessive, sur laquelle il se pose si abusivement en évoquant un peu trop souvent son droit au « politiquement incorrect » alors que ce genre de discours se diffuse un peu trop volontiers actuellement, et que la dédiabolisation du FN joue à plein, jusqu’à tenter de nous faire croire que ce serait un parti pro-LGBT

Et comme l’écrit Valérie sur fesse de boucs :

7 min ·

 Après s’être rendu compte qu’une ordure raciste squattait tous les plateaux télé depuis dix ans, on va peut-être agir contre les autres propagandistes de la haine raciale?

10882389_10152898384529659_1226471363550350057_n

Capture

 Post-scriptum : il l’écrit mieux que moi, et de manière plus complète : Marcel Sel, ici.