la « réinformation » pour les nul(le)s … #antifa #conspirationnisme

Capture« Si remettre en cause la version officielle du 11 septembre c’est être conspirationniste, je préfère ne pas vous parler », explique un responsable du site « Re Open 9/11 ». « J’ai enregistré l’intégralité de notre entretien sur dictaphone. J’ai prévenu notre avocat conseil; je n’hésiterai pas à porter plainte » nous fait savoir par e-mail Raphaël Berland, co-fondateur du « Cercle des volontaires » après un entretien téléphonique.  
.

ç’aurait pu être un article utile, de ceux qui contribuent à démystifier le positionnement et l’action réelle de ces sites d’extrême-droite qui pullulent sur le net, et qui sont d’autant plus dangereux qu’ils avancent masqués, sous couvert d’un concept dont il est en effet utile de rappeler qu’il provient de l’extrême-droite, et que les confusionnistes de tous poils s’en sont habilement emparé  : la « réinformation ».  Cela leur permet d’attirer non seulement des gogos à l’esprit peu critique, mais même, ô honte sur nous,  des gens de gauche aguerris. Oh,  oui, même eux peuvent parfois s’égarer au hasard d’un titre racoleur…. ou d’une vidéo utile, qui leur parle bien. Les visiteurs et lecteurs de ce blog le savent, je m’efforce chaque fois que je le peux de les débusquer, et de vous alerter, ne laissant rien passer, question de salubrité publique. Que n’ ais-je entendu lorsque j’ai parlé ici du cercle des volontaires et de la prétendue agence « info libre » qui ne l’est que  de nom, tant ses présupposés idéologiques sont orientés…  à l’extrême-droite. Aussi ai-je été très attentif au contenu et au déroulé de ces lignes d’Adrien Sénécat, dans l’Express (article repris également dans l’OBs avec Rue89). Leur retentissement n’aura en effet rien de comparable à celui que je pourrais projeter ici, qu’on peut en l’espèce multiplier par le facteur 10 000, à l’aise. C’est pourquoi le calibre de l’article aurait dû être encore plus millimétré. Que nenni. L’écriture me semble approximative, malgré l’importance médiatique du média support et la bonne volonté de leur auteur, dont je respecte cependant le travail, qui va dans la bonne direction. En ce domaine, le combat nous est commun, et je découvre que Monsieur Sénécat n’en est pas à son premier coup d ‘essai. Très bien. Le fait que plusieurs sites qu’il incrimine l’aient pris à partie dans le passé me le rendraient en effet plutôt sympathique. Toutefois, il semblerait donc qu’on aurait plus d’exigence envers un blogueur politique, qui s ‘en prend plein les mirettes dès qu’il écrit la moindre connerie dans un océan d’analyse circonstanciée et utile, plutôt que d’un journaliste, professionnel, donc payé… lui. De quoi alimenter hélas la critique de la partie adverse, ces confusionnistes et autres fachos sur lesquels l’article en question aurait du se concentrer. De simples maladresses ? Quel besoin en effet avait, pour seuls exemples, cet Adrien là de mêler au débat sur les sites dits  » de « réinformation » un autre qui n’a rien à voir, ce marronnier  des similitudes et différences entre journalistes et blogueurs, prenant pour appui la visibilité d’un Maître Eolas (l’une des seules références disponibles dans le cerveau des journalistes, quant au blogueurs…  ?), alors que, le pauvre, n’est en rien concerné par ces sites d’extrême-droite que je sache, et dont je suis certain jusqu’à preuve du contraire qu’il les combat tout comme moi ? Pire, l’article contribue généreusement à fournir des visites dont le poids est d’autant plus important qu’il provient d’un grand média au net ranking chargé à des sites et blogs de fachos notoires et autres pourritures du net aux idées rances, tels que Joe le corbeau ou Wikistrike (sur lequel nous alertait déjà en 2011 Vincent Mignerot, et impliqué aux côtés de « La Voix de la Russie »,  Mondialisation.ca, LePouvoirMondial, Le Salon Beige ou encore Chrétienté.info. ) dans la diffusion d’un article parodique (genre Gorafi allemand) avec pour titre « MH17 : un pilote ukrainien affirme avoir abattu le jet. Un contenu que ceusses susnommés ont pris pour argent « content », sans aucun correctif ultérieur pour la plupart… Est-ce cela, leur vérité, et leur réinformation ? Ya du soucis à se faire, si Le Gorafi remplace sérieusement, au hasard,  le Monde….  Pourquoi pas le gouvernement de Groland l’état français ? Digression ironique terminée.  Était-ce bien utile en tous cas de donner des idées de lecture aux antisémites de notre pays à l’heure où un crime particulièrement odieux vient d’être commis sur un couple de Créteil  au seul motif que les victimes étaient d’obédience juive ? Mais  je ne ferai  pas ce procès d’intention là à Monsieur Sénécat, à qui je me contente simplement d’attirer l’attention sur les conséquences de ses pratiques professionnelles en termes de diffusion de liens. Et je terminerai ce billet certainement trop long (par nécessité)  par une observation plus amicale à son endroit. je lui accorde ma reconnaissance pour m’avoir appris que le rapport de l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) sur la mort de Rémi Fraisse à Sivens,  cite, entre autres sources, une interview accordée par un « journaliste » d’extrême droite, Pierre-Alexandre Bouclay, à une chaîne de télévision identitaire, Liberté TV. Or, c’est ce même rapport qui conclut que le gendarme qui a tiré la grenade offensive qui a tué Rémi Fraisse n’avait pas commis de faute professionnelle… Où va notre pays si un rapport d’une telle importance,  pour juger des événements  de Sivens,  prend appui sur le témoignage d’un « journaliste » (vraiment ?) si peu recommandable, aux pratiques professionnelles si douteuses et si peu conformes à la déontologie du métier, qui de surcroît est  notoirement d’extrême-droite, et donc opposant farouche aux militants contre les GP2i ? La preuve en actes que même les plus hautes autorités de ce pays peuvent être infiltrées par ces fachos déguisés en moutons… Un grand merci donc à Adrien de m’en avoir informé. Je partage l’info illico presto. A la revoyure !

nota-bene : vous aurez noté que n’ai pas éprouvé le besoin, contrairement à ce que le titre de ce billet présupposait,  de définir ce concept, puisque ce n’en est pas un, mais un enfumage…. La preuve par le contenu de ce billet !

cadeau bonus : cette vidéo extraite de la série Les complots, du Grand Before sur canal + (totalité visible ici)