«Ne laissons pas le patronat vampiriser nos vies».

une-hq_62C’est l’ami DPP que cela va intéresser, lui qui en a fait son cheval de bataille dominical, c’est le cas de l’écrire. Contrairement à ce que la propagande libérale, qui s’ingénie à détruire un à un nos acquis sociaux,  tente de nous faire gober, il n’est pas juste de faire croire au grand public que les salariés seraient contents de travailler le dimanche, pas plus que le fait d’ouvrir un jour de plus n’apporte le moindre centime dans le porte-monnaie du consommateur pour acheter davantage…

Près de 1 000 salariés de grandes enseignes parisiennes ont manifesté ce vendredi contre le travail du dimanche alors que le projet de loi sur l’activité doit être présenté mi-décembre.

«Mes parents se sont battus pour se reposer le dimanche, on ne peut pas laisser faire»: Béatrice Simon, vendeuse au BHV, a manifesté vendredi à Paris aux côtés de plusieurs centaines de salariés du commerce contre le projet du gouvernement d’assouplir les règles sur le travail dominical. (suite et source)

J’avoue sans honte aucune qu’il y a une certaine satisfaction particulièrement jubilatoire à voir les principaux intéressés,  les plus directement concernés par cette mesure, s’élever contre une loi qui est sensée leur donner un coup de pouce à la fin du mois… Et qui c ‘est qui est marron, maintenant, hum ? Les mêmes qui tentent de faire croire que leurs petits intérêts seraient ceux de tous… Espérons que contrairement à l’ordinaire hollandais, le gouvernement ne pliera pas une fois de plus devant les intérêts médéfiens…

1 commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.