Adresse à ces députés de droite qui n’aiment pas les femmes…

Capture-d’écran-2013-09-27-à-17.16.29

142 universitaires viennent de répondre à l’inénarrable Henri Guaino qui avait jugé bon de publier une tribune très réac dans le Figaro suite à l’affaire Mazetier, lequel dernier journal (dont on sait les orientations idéologiques) se complait donc à défendre systématiquement les machos de tous poils… Aussi, c’est avec grand plaisir, dans un esprit de solidarité avec nos camarades injustement opprimées, en lutte contre l’oppression  masculine qui va se réfugier jusque dans la langue française,  que je relaie leur tribune, vue ici :

CONTRE-PETITION A LA PETITION DE HENRI GUAINO ET DE FRANCOIS FILLON

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,

En tant qu’universitaires, et surtout en tant que femmes, nous souhaitons, par les présentes lignes, attirer votre attention sur la survenue répétée d’événements absolument regrettables au sein même de l’Assemblée Nationale : sifflets indélicats moquant la robe de la Ministre Cécile Duflot, caquètements offensants couvrant la voix de la Députée Véronique Massonneau, insistance à gratifier la Présidente Sandrine Mazetier d’un titre de « Madame Le Président », en dépit des protestations de cette dernière.

Les manifestations de sexisme sans équivoque se multiplient donc au sein même de l’hémicycle, proposant de fait un modèle tout à fait détestable qu’on redoute de voir suivi de manière plus large, si l’on n’y prend garde, par l’ensemble de nos concitoyens.

Plus grave encore, ces agissements ne sauraient être considérés comme des incidents isolés, comme on le voit à l’émergence d’une pétition de soutien lancée par les Députés Henri Guaino et François Fillon en faveur de l’un de leurs confrères récemment sanctionné pour comportement ouvertement sexiste, et signée par 142 Députés désireux d’exprimer leur plein accord avec les points de vue affichés.

Afin d’acter notre volonté de vigilance et de défense énergique de nos valeurs républicaines, nous avons donc résolu d’opposer à la démarche d’Henri Guaino et de François Fillon un manifeste signé par 142 femmes universitaires, proclamant notre attachement inflexible aux valeurs d’égalité et de respect entre femmes et hommes.

(suite et liste des signataires, de tous âges et de toutes sensibilités politiques, visible ici.)

Parce que le féminisme, c’est aussi un combat de gauche, vraiment.

4 commentaires

  1. Ben, en fait, après consultation de divers dictionnaires (Robert, CNRTL…) il apparaît que le verbe acter est bien français, tout comme la députée et la ministre* (on peut dire Madame le ministre ou Madame la ministre).

    Mais il y a manifestement abus de majuscules.

    * La langue française ne semble pas avoir prévu, à l’origine, que les femmes puissent exercer certaines fonctions. C’est pourquoi on considère encore qu’on doit dire Madame le président et Madame le ministre, Madame la présidente étant la femme du président, et la femme d’un ministre étant Madame la ministresse. Bien sûr, nul ne sait comment on doit appeler le mari de Madame le président ou Madame le ministre.
    La langue étant chose vivante, j’admettrai pour ma part, avec les dictionnaires modernes, Madame la présidente et Madame la ministre. Pour les conjoints, de quelque sexe qu’ils soient, ils n’ont droit à aucun titre.

    J'aime

  2. Des majuscules intempestives, principalement. Sans parler du verbe acter qui n’est pas français, ni de la députée ou de la ministre, qui ne le sont pas davantage.

    Comme je me sens charitable ce matin, je ne dirai rien non plus du sabir employé (une pétition qui émerge, une volonté de vigilance…).

    J'aime

  3. En tout cas, il y a au moins une chose à laquelle ces 142 bécassines ne semblent pas vouer un « attachement inflexible » (mais que pourrait bien être un attachement flexible ?), c’est la langue française, si j’en juge par ce méchant petit texte constellé de fautes.

    Mais si ça les amuse de se ridiculiser… si ça les aide un peu à exister…

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.