Hamon, un néo-nazi ? Fallait oser… #BRP l’a fait

On peut comprendre, dès lors, que Stéphane Le Foll, porte parole du gouvernement, invite Benoît Hamon à quitter le PS.  Quand on relit Blum le prophétique, on comprend que Benoît Hamon, c’est un socialisme qui commence avec Chevènement et finit avec Dupont-Aignan. À deux pas de Le Pen et de Zemmour. Pas loin de Soral. (source)

Le journalisme, ce n’est plus ce que c’était…

2 réflexions sur “Hamon, un néo-nazi ? Fallait oser… #BRP l’a fait

  1. Brp écrit de bien meilleurs papiers d’habitude je trouve. Là je ne suis pas d’accord avec lui comme lorsqu’il s’en prend à Taddéi et sa célèbre émission.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.