Etes-vous choqués par la Propagandastaffel de Voleurs Actuels ?

valeurs actuelles

 

signification : cliquez sur l'image
signification : cliquez sur l’image

je leur en veux beaucoup. Cela fait la deuxième fois que les fâcheux de ce torchon m’obligent à parler d’eux. Oui, obligé. Car moi, j’ai été choqué par leurs méthodes. Comme ils semblent beaucoup apprécier Sarkozy, ils ont décidé de se faire l’instrument (gratuit ?) de son retour. Raté. Alors, ils doivent cogner encore plus fort pour démontrer que la presse française est contaminée par de dangereux gauchistes qui ruinent l’effort national et se gavent sur le dos du contribuable. Tous sauf eux ? Ben non, pas de bol….  Ils ont en effet reçu 1 083 788 euros de subventions en 2013. C’est beaucoup trop pour un journal devenu organe de propagande libérale nationale tendance ultra-réac. qui s’affranchit de toute considération déontologique  journalistique. Surtout quand on passe son temps à cracher sur la France des assistés et à célébrer les vertus du marché libre et non faussé, et des valeurs de l’entrepreneuriat… Passons. Il y a encore plus grave : nuire délibérément à des confrères sensés faire le même métier. Mais manifestement, ce n’est pas le cas. Quand on peut qualifier de journaliste quelqu’un(e) qui procède à des investigations sérieuses en vue d’informer le public, peut-on qualifier de tel un autre qui se contente avec un grand cynisme et beaucoup de malveillance de délivrer dans ses pages au papier gravement toxique une partie significative des rendez-vous de journalistes du Monde ?

Il n’existe pas de démocratie sans liberté de la presse. Il ne se conçoit point de presse libre et indépendante sans sources d’information, qu’elles soient officielles ou secrètes. La Cour européenne des droits de l’homme a sanctuarisé cette évidence. Et pourtant, l’hebdomadaire Valeurs actuelles a choisi, dans sa livraison du 16 octobre, de consacrer un article à nos collaborateurs Gérard Davet et Fabrice Lhomme, chargés de l’investigation au Monde et auteurs de nombreuses révélations sur des affaires sensibles, notamment celles dans lesquelles le nom de Nicolas Sarkozy est cité.

Non respect des règles déontologiques de la profession ? Pire que cela : méthodes de voyous, à l’image de leur maître à (dé) penser, à mes yeux (seul ?) carrément mafieuses. Ou « d’un autre âge qu’on croyait dépassé ? Les deux, mon adjudant…. Le Monde a eu raison de porter plainte. C’est ignoble. Et que Le Point ai choisit de se situer dans la mouvance idéologique de ces gens là ne m’étonne nullement. On ne mord pas la main qui vous a nourri…

réactualisation au 16.10.2014 : je viens de tomber sur ceci :

valeurs actuelles2

source

(merci )

5 commentaires

  1. Camus dans Combat, le 31 août 1944 :

    « L’appétit de l’argent et l’indifférence aux choses de la grandeur avaient opéré en même temps pour donner à la France une presse qui, à de rares exceptions près, n’avait d’autre but que de grandir la puissance de quelques-uns et d’autre effet que d’avilir la moralité de tous. Il n’a donc pas été difficile à cette presse de devenir ce qu’elle a été de 1940 à 1944, c’est-à-dire la honte du pays. »

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.