l’Alsace d’hier contre celle de demain

france-regions-ok_4911831

A l’heure de la mondialisation et de l’effacement progressif, pour ma plus grande joie, des frontières physiques, constater que tout ce qu’aura réussi la réforme territoriale, c’est de pousser au réveil des chauvinismes et des nationalismes de tous poils m’apparait plutôt lamentable. Ainsi, près de chez moi, cette manifestation d’alsaciens qui ont braillé leur mépris pour les lorrains m’a quelque peu hérissé le poil. Si j’étais un crétin, genre lorrain moyen moi aussi (comme ces alsaciens là..), je leur retournerais la monnaie de leur pièce sous forme d’un petit rappel historique bien senti de certaines haines ancestrales entre nos deux régions. Mais comme je suis quelqu’un d’intelligent et de civilisé, et surtout mondialiste,   il me semble que cela doit être dépassé, et qu’il est éminemment nécessaire en une telle époque et dans un tel contexte, de faire preuve de solidarité entre les régions. Et le fait que l’Alsace préfère rester dans son quant à soi, de manière aussi égoïste, pour simplement garder sa richesse et son « identité » me navre quelque peu. Ce sont les identitaires alsaciens, comme ce mouvement d’extrême droite, Alsace d’abord, qui peuvent être contents, eux qui n’existaient plus ou si peu depuis plus de dix ans…. Beau progrès, de réveiller tout ce que la France a de rance. J’espère que pour une fois, le gouvernement fera preuve de fermeté et ne se montrera pas aussi lâche que d’ordinaire, à faire preuve ainsi de ces reculades permanentes auxquelles il nous a un peu trop habitué dès que la moindre jacquerie, comme en Bretagne, pointe le bout de son nez…  rouge.

Une réflexion sur “l’Alsace d’hier contre celle de demain

Les commentaires sont fermés.