Bansky beat #antifa

topelement

j’ai lu à plusieurs reprises ici et là cette information selon laquelle un graffiti (celui-là même qui sert d’illustration à ce billet) de Bansky , célèbre graffeur dont les œuvres sont mondialement connues, avait été effacé à Clacton, dans l’est de l’Angleterre… J’avoue ne pas avoir vraiment creusé, pensant à une maladresse ou à un acte privé qu’on pouvait expliquer par de la simple ignorance. Que nenni ! Il se trouve que le contexte apporte un élément d’information qui nous éclaire un tantinet :

La décision d’interdire un graffiti qui dénonçait les comportements racistes intervient en pleine campagne électorale qui pourrait déboucher jeudi prochain sur l’élection inédite d’un député du parti populiste et anti-immigration Ukip.

Il ne s’agissait donc pas de négligence ou de bêtise de la part de la municipalité, mais bien d’un acte réfléchi, qui contrairement à ce que j’ai pu lire un peu partout de la part de médias ignorants qui ne cherchent pas trop le pourquoi du comment, n’a pas consisté à supprimer ce graphe parce qu’il était raciste, mais bien au contraire, parce qu’il risquait un peu trop, comme c’est à mon avis l’intention de l’artiste, de faire méditer tout un chacun sur la bêtise humaine… C’est fait. Messieurs les édiles de la localité citée, je ne vous félicite pas.