la folie humaine aura-t-elle un jour une limite ?

648x415_this-national-oceanic-and-atmospheric-administration-noaa-photo-obtained-october-1-2014-shows-anPhotographie de l’agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA), montrant quelque 35.000 morses échoués sur une plage dans le nord-ouest de l’Alaska, le 27 septembre 2014. AFP PHOTO / NOAA/COREY ACCARDO – AFP (source)

… A voir cela, je ne crois pas. Ces 35 000 morses se sont rassemblés là uniquement pour leur plaisir. (De furieuses envies de copuler, peut-être ?) Le réchauffement climatique est une invention d’écologistes intégristes. Et la banquise n’a jamais disparu. Les industriels et les politiques de notre belle planète sont de grands philanthropes particulièrement soucieux de l’avenir du monde. Le protocole de Kyoto a été scrupuleusement respecté.  Et nous vivons dans un monde de rêve. D’ailleurs, moi-même, je n’ai pas de voiture diesel.

4 réflexions sur “la folie humaine aura-t-elle un jour une limite ?

  1. « D’ailleurs, moi-même, je n’ai pas de voiture diesel. »

    tu as tort , ça émet beaucoup moins de gaz à effet de serre

    J'aime

  2. Trop débile, Bobcestmoi !!!
    Le diésel, par litre consommé, produit PLUS de gaz à effet de serre que l’essence sans plomb ! Mais, lorsqu’on est bêtement soumis marketing délirant du greenwashing des constructeurs automobiles français, on raconte, comme tous les moutons, que le diésel produit moins de gaz à effet de serre…
    Tu nous diras quand que le diésel est écologique ?
    Tu sais que tu as le droit d’essayer d’être un peu plus intelligent ? Mais encore faut-il accepter de tenter de changer ta génétique moutonnière.
    Alors, Bob, tais toi !

    J'aime

  3. @canlucat : prêtons à BobCestmoi le bénéfice du doute, et le privilège de l’humour au second degré, à l’instar du registre de ce billet…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.