du vent sous les kilts

BxbA_SEIAAEakdS.jpg large

Sous les feux de l’actualité pour d’autres raisons qui font trembler non seulement les anglais mais tout le système économique et médiatique, au point que les banquiers s’affolent, j’ai trouvé intéressant d’évoquer l’Écosse autrement, au travers de cette photo. Que nous dit-elle exactement ? Déjà, l’origine est à noter :  elle vient du site Slate,  et sert de support à un article intitulé L’Ecosse, la future Arabie saoudite écolo d’Europe?. On y apprend que l’Écosse dispose d’une réserve d’énergies renouvelables plutôt enviable, en plus du pétrole et du gaz dans la mer du Nord qui rapportent des milliards de livres sterling à l’économie britannique.

nous possédons 90% de la capacité hydroélectrique britannique, la plus grande réserve pétrolière de l’UE, 25% du potentiel éolien offshore de l’UE et 10% de son potentiel en matière d’énergie des vagues.» Fergus Ewing, ministre de l’Energie, des Entreprises et du Tourisme dans le gouvernement écossais…

Et voilà pourquoi la reine d’Angleterre  est nue : encore une question d’argent, et d’énergie. J’espère franchement que jeudi prochain, l’écosse se prononcera pour son indépendance, histoire de mettre un beau bordel dans le monde de la finance et de celui de ces gens un peu trop propres sur eux qui nous gouvernent en luttant si férocement, avec tous les moyens financiers – conséquents –  à leur disposition pour s’opposer à la transformation du monde… On appelle cela, en langage politique, des conservateurs. Tout comme ceux qui gouvernent l’Europe, tiens ! J’aime bien l’idée qu’ils s’inquiètent, et qu’ils tremblent. ça leur fait les pieds. Et déjà, les catalans eux aussi frappent à la porte en masse… je fais le Charles. Vivement la suite. Nous vivons une époque formidable.