la confiance de Valls ébranlée par Duflot

imagesLe signal est fort. Pour le coup, bien que je ne l’apprécie guère, force m’est d’admettre que Cécile Duflot fait preuve d’un courage politique que j’aimerais beaucoup trouver chez de prétendus frondeurs… :

« Les conditions ne sont pas remplies pour faire confiance à la politique qui est menée »

« Je ne crois pas (…) que cette politique va fonctionner »

Elle ne votera donc pas la confiance au gouvernement de Manuel Valls le 16 septembre prochain. Bravo. Qui sont les suivants ?  Si seulement ce plus extrêmement droitier des prétendus « socialistes pouvait se prendre une bonne baffe dans la tronche, cela lui rabaisserait un peu son caquet qu’il a ma foi bien peu modeste, pour quelqun qui mène une politique que plus grand monde ne soutient. A part le Medef…