Nadine à la plage sent vraiment (très) mauvais

02/13/2007. Le couple Christian Estrosi, ministre delegue de l'amenagement du territoire et Nadine Morano, depute UMP de Meurthe et Moselle en visite a Nancy.

Sans doute pour compenser l’ absence tragique – pour elle – des écrans radar de la politique de caniveau à laquelle elle est de notoriété publique habituée, Madame (sic) Morano a cru bon de faire parler d’elle dans le style « Nadine à la plage »… Et tout le système médiatique français s’est mis en branle pour relater et gonfler outrancièrement un simple fait privé qui s’enfle en polémique politique publique à souhait, comme  cela était probablement hautement désiré par son auteur. Il faut dire que la politique française manquait de buzz, en ce moment…. L’été est en effet  peu propice aux débats de haut vol tels que celui-ci :

 » l’eurodéputée UMP s’est offusquée lundi de la présence d’une femme voilée sur une plage. Pour elle, il s’agit d’un «mépris de la culture française». »

Bien sûr, il convient de n’y voir là ni racisme ni la moindre islamophobie. Ben tiens. Cette brave Nadine est une féministe de la première heure, c’est bien connu,  qui aurait pu tout aussi bien filmer un gros macho maltraiter psychologiquement sa femme, et  coller des baffes à ses enfants… Ou de gros lourds draguer avec une finesse bien française de petites jeunes aux seins à peine sortis de leur corsage…  avec des regards égrillards. C’est sûr, on y croit.

10628422_917238271626522_2439630353962907520_n

Qu’on me lise bien : il ne s’agit pas pour moi de nier la réalité de ce que cette grossière droitière a vu, et constaté, ou ce qui a pu, plus ou moins légitimement et sincèrement, l’indigner. Mais l’angle d’attaque choisi pour débattre de ce qui ne devrait selon elle pas être un tabou, à savoir l’égalité hommes/femmes, a vu dans son positionnement et ses propos un  angle d’attaque bien curieux de sa part, une focale de toute évidence idéologiquement orientée…. C’est le FN et les identitaires qui doivent être contents. Elle y adhère quand ?

je ne sais plus où j’ai lu que si cette dame voulait agir en citoyenne et en élue digne de ce nom, et que la femme qu’elle vise était effectivement entièrement voilée, il lui suffisait simplement de faire respecter la loi. Ce n’est pas la voie qu’elle a choisi. CQFD.

Quand au mépris de la culture française, je pense que Nadine Morano lui fait bien plus de mal que cette dame sur la plage… dont je serais curieux de savoir comment elle vit sa situation. Je doute en effet que Madame Morano lui ait demandé son avis pour l’instrumentaliser ainsi à des fins si médiocrement politiciennes…