Béziers : Ménard tente de rallumer les guerres de religion

arton16334 Robert Ménard est décidément l’un des reflets de cette extrême droite réactionnaire bête et méchante qui ne recule devant rien pour imposer sa patte identitaire rabougrie, fut-ce au mépris des lois de la République. Comme Alexis Corbière sur son blog et tout le Front de Gauche avec lui s’en émeuvent, ce renégat de RSF (une tache indélébile pour le journalisme français) a une curieuse façon de pratiquer la laïcité :

Robert Ménard, nouveau Maire de Béziers élu avec le soutien du FN et de Marine  le Pen, a décidé d’organiser une messe dans les Arènes de Béziers pour débuter l’édition 2014 de la Feria.

Dans la presse municipale, il explique qu’« afin de redonner du sens à cette fête, nous avons décidé d’ouvrir au public la messe aux Arènes du 13 août. Que l’on croit ou pas, ce sera le rassemblement de tous les amoureux de la Feria. ».

La promotion tapageuse de cette messe publique, que M. Ménard a conçue de toutes pièces puisqu’elle n’a jamais existé depuis la création de la Féria de Béziers en 1968, à travers les nombreux éditos du Maire, la presse et les affiches municipales placardées dans la ville, est un mépris évident du principe fondamental de laïcité.

Que n’aurait on dit, crié et tapé des pieds en hurlant à l’invasion communautaire si, pour seul exemple purement fortuit, un maire d’origine maghrébine (ou supposé tel…) avait invité sa population à fêter l’Aïd El Kébir sur la place principale de sa commune ! Cette droite là prend des libertés avec le respect de la laïcité, qui est pourtant l’une des valeurs fondatrices de la République Française, ce qui démontre bien, avec à présent la force de l’évidence,  que les appels à la laïcité des Le Pen et autres personnalités de droite plus conventionnelle, genre Estrosi ou Ciotti, (et tutti quanti)  ne sont que de la poudre aux yeux. Leur laïcité à géométrie variable est à présent démasquée. Voilà que l’extrême-droite française, en se recroquevillant sur une France d’un autre temps et des valeurs identitaires dont la religion catholique traditionaliste fait partie, prend le risque de rallumer en France des tensions entre les religions, quitte à troubler la paix sociale et l’ordre public. Cela prouve ô combien que ces gens là n’ont rien compris aux raisons fondamentales des fondements historiques et pragmatiques de la laïcité dans notre pays… Où que, plus sournois et tordus (ce que je pense personnellement de Ménard), ils tentent de raviver volontairement de faux sentiments d’appartenance communautaires bien franchouillards, et par conséquent une discrimination envers les bitterois d’autres confessions ainsi que des athées.  Tout cela n’est manifestement pas très conforme aux préoccupations fondamentales qui devraient guider tout maire de France : respect des valeurs de la République et de l’ orientation sexuelle, politique ou religieuse (… ou pas) de ses administrés.  Qu’on se le dise ! Et que ça se sache…

2 réflexions sur “Béziers : Ménard tente de rallumer les guerres de religion

Les commentaires sont fermés.