une bonne blogowar pour animer l’été, ya que ça de vrai !

10509742_767074120020402_1718669897227449781_n

Manifestement, il y a des blogueurs (gueuses)  dont les valeurs humanistes laissent à désirer, malgré qu’ils se revendiquent volontiers de gauche…. (oui, mais… Laquelle ?), pour certains. Ils passent en effet leur temps à inventer des dîners de cons (et il faut que ça se sache !),  prennent pour souffre-douleurs tantôt l’un(e) tantôt l’autre, sans se soucier des dégâts et des souffrances qu’ils commettent. Des gros con(ne)s, quoi.  Pourtant, ils/elles se sentent éminemment supérieur(e)s aux autres…ça va de soi.

j’ appelle cela une coterie. Petite leçon de vocabulaire à l’usage de ces incultes ….

Coterie

Une coterie est une association entre certains groupes d’individus unis par un intérêt commun qui favorisent ceux qui font partie de leur compagnie et cabalent contre ceux qui n’en sont pas. Phénomène aussi ancien que la société elle-même, l’esprit de coterie est prêt à se défendre par tous les moyens et à sacrifier tous les intérêts contraires à son profit pour mettre une personne, une chose en crédit ou, au contraire, pour la discréditer.

Voilà qui correspond parfaitement à celles/ceux dont on veut parler ici. Ils ont pour nom Jegoun (quenelliste en chef), D.Goux, le merle moqueur, le faucon qui en est un vrai,  … J’allais oublier, dans le rôle de l’éternel suiveur,   Fred Camino. Lui,  je ne lui en veux pas : ce n’est qu’un simple (ö combien !) acolyte… Le type de gars tellement bête qu’il croit faire un billet sur un blogueur de droite et qui m’assassine au premier paragraphe…. Le con dans toute sa splendeur, quoi.  Fallait pas l’inviter. D’ailleurs, la preuve qu’il est très con, et n’a rien à faire dans les blogs politiques : il aime les filles (à poil si possible) et les bagnoles…. Un gros beauf quoi.

Les autres, on s’en fout : on ne les suit pas : sont encore pires ! Ils se prennent tellement au sérieux que c’en est une caricature d’imbéciles avec des yeux glauques et des frisettes dessus…. Manquerait plus que les (grosses) lunettes à verres progressifs comme un cul de bouteille : celle qu’ils ne cessent de s’enfiler, probablement !

Et voilà un costume pour l’été, M’sieurs dame ! Ravi (ou pas) de vous avoir connus…. Vous êtes les idiots utiles d’un système que je conchie.

6 réflexions sur “une bonne blogowar pour animer l’été, ya que ça de vrai !

  1. Pour apporter de l’eau à ton moulin sur les posts précédents, celui, excellent de Vincent Presumey, qui tient sur Mediapart ce que j’ai lu de plus intéressant sur l’Ukraine:

    « Avertissement à des amis Facebook dont certains bons camarades :
    quand on commence à recevoir toujours plus de délires fantasmés sur “les nazis au pouvoir en Ukraine”,
    quand on vous vante la randonnée de deux guignols du PC espagnol qui s’en vont sac à dos (et suivis d’un photographe, semble t’il ?) prostituer le « No pasaran » au service des néonazis, ultra-orthodoxes et gardes blancs du Donbass qui ne tiennent que par l’armement et l’aide impérialistes russes car à aucun moment la population ne les a soutenus ni n’a répondu à leurs appels, une population qu’ils rançonnent et terrorisent,
    quand on reçoit des messages vous expliquant qu’il faut associer la cause « du Donbass' »à celle de “Gaza” (en oubliant, bien sûr, au passage, que les peuples du Proche-Orient ont affaire, outre Netanyahou, à deux crapules majeures qui sont Bachar el Assad et Abu Bakr al Bagdadi et que la défense de Gaza par des manifs sera efficace le jour où elle s’étendra aussi à la défense du peuple syrien, des chrétiens, kurdes, chiites, yézidis, femmes et militants ouvriers persécutés par les islamistes),
    quand l’anticapitalisme disparaît, remplacé par le fétichisme (au sens précis du Capital, livre I, chapitre I, section 4, étudiez un peu) qui prend des Etats (et les cultures de leurs peuples avec) pour ennemis en tant que tels,
    quand on prépare la guerre mondiale des “anti-impérialistes” contre “les anglo-saxons et les sionistes”,
    quand on soutient le capitalisme pourvu que ce soit celui des “BRICS”,
    quand on ose avec ça se poser en “révolutionnaires” et en “communistes”,
    quand on se drogue toujours au mêmes sites sans s’apercevoir qu’ils disent la même chose et sont nourris par les mêmes services que ceux de la majeure partie de l’extrême-droite en Europe (allez voir, vérifiez), à commencer, ici, par le FN,
    quand on commence à expliquer que “le peuple russe” (pauvre peuple russe, il ne mérite pas ça …) a dans le sang des “valeurs” collectives et familiales qui le rendent supérieur à “l’Occident” et au peuple ukrainien qui, c’est bien connu, n’existe d’ailleurs même pas ;
    quand on commence à expliquer qu’on est pas antisémite, la preuve on est coco alors forcément …, mais que quand même on constate que des oligarques “juifs” financent les “nazis ukrainiens”, preuve qu’ils n’ont vraiment “aucune nation, aucune racine” (et d’ajouter : “même pas juives”, histoire de brouiller les pistes de l’antisémitisme stalinien avéré ! )
    quand on voit ces amis et camarades diffuser quotidiennement les hoax, fakes et false flags des services à Poutine et de leurs relais d’extrême-droite, complotisto-macrobioto-je ne sais, ou soit disant communistes, croire à un génocide dans le Donbass, voir des nazis partout sauf là où il y en a, s’imaginer que des légions entières de soldats ukrainiens demandent asile à Poutine (ouaf, ouaf, ouaf !), vouloir en fait passionnément, avec tout leur inconscient façonné par ce foutu XX° siècle, que Stalingrad recommence et qu’ils puissent dire devant leur clavier que dans le bon camp ils sont …
    quand vous leur avez expliqué N fois que pour combattre Svoboda et Pravy Sector il faut se placer sur le terrain des aspirations nationales et démocratiques légitimes de la majorité des Ukrainiens, que pour combattre l’OTAN idem, et que toujours, sans aucun argument supplémentaire sur le fond, ils vous rabachent “et la CIA, tu connais la CIA” (on se dit alors qu’avec eux, la CIA a gagné !)
    quand ils jouent les experts balistiques et géostratégiques à la gomme et vous servent de la “géopolitique”, mon petit monsieur ..
    quand ils SAVENT que les choses doivent être comme ils le pensent parce que quand “la CIA” dit X il faut dire Y et qu’ainsi la “preuve” que seuls des “nazis ukrainiens” ont pu abattre l’avion malaisien c’est que “les impérialistes” nous ont autrefois fait le coup des couveuses au Koweit et des armes de Saddam,
    quand vous leur expliquez que vous vous ne pouvez pas savoir qui a tombé cet avion et qu’ils se pensent supérieurement intelligents car eux ils SAVENT,
    quand ils vous accusent de soutenir des “nazis” alors que vous leur avez expliqué X fois comment combattre Svoboda and co mais que eux vous assènent que Igor Strelkov, chef mercenaire tortionnaire en Yougo, en Transnistrie et dans le Caucase, ça c’est presqu’un bolcho vrai de vrai (ce qui ferait se plier de rire ce garde blanc !),
    … ça commence à bien faire !
    L’internationalisme, c’est avec les peuples de l’Est comme avec ceux de l’Ouest contre TOUS les impérialismes,
    le courage, c’est de chercher la vérité et la dire,
    le communisme, c’est le mouvement réel vers l’émancipation,
    le peuple en arme, c’est le contraire des milices mercenaires néocoloniales à l’oeuvre au Donbass,
    le marxisme, c’est un aspect de la pensée rationnelle,
    l’internationalisme repose sur la mise en oeuvre de la pensée rationnelle,
    et la pensée rationnelle suppose que préalablement, par la salutaire pédagogie du coup de pied bien placé, on arrête de dire des conneries sur “un Etat nazi en Europe”, condition préalable de la discussion entre camarades, rutpure nécessaire avec la propagande impérialiste chauvine et raciste contre le peuple ukrainien.
    Et si on veut pas arrêter, bye, allez donc faire semblant de crier “No pasaran” la main dans la main avec Igor Strelkov et Aymeric de Chauprade ! »

    J'aime

  2. « La preuve qu’il est très con, et n’a rien à faire dans les blogs politiques : il aime les filles (à poil si possible) et les bagnoles »….Comme j’aime les garçons et le vélo, j’ai toutes les chances de ne pas être un con. Ouf !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.