une amorce de moralisation du capitalisme ?

TravailEnfantsMonde

Serait-ce le début de la fin pour le capitalisme outrancier et la prédation financière absolue, sans morale ni garde-fou ? Lorsqu’une société de l’importance de Samsung décide de se séparer des services de l’un de ses fournisseurs soupçonné d’avoir recours au travail des enfants, on pourrait se le laisser croire… L’entreprise dont il s’agit est chinoise et a fait l’objet d’une enquête de son donneur d’ordre.. Dongguan Shinyang Electronics Co était en effet accusée par l’association de défense des travailleurs China Labor Watch (CLW) d’employer des travailleurs âgés de moins de 16 ans. L’enquête étant concluante, Samsung est passée à l’acte. Puisse d’autres sociétés à travers le monde suivre cet exemple. La loi du marché libre et non faussé doit trouver ses limites. L’interdiction du travail des enfants en est une, fondamentale et incontournable pour l’instauration d’un humanisme universel éminemment nécessaire et urgent. Qui le nie ne mérite pas l’appellation d’être humain.