on a les héros qu’on peut. Les miens sont des héroïnes….

kina_11

Photos postées par Xinyang Guohailing sur le réseau social Weibo.

A l’heure où certains, de part et d’autre de la frontière, se préparent à célébrer leurs héros aux petits pieds, en vantant leurs mérites respectifs à grands coups de superlatifs virils faits de (prétendue) bravoure, de (supposé) courage, d’une (potentielle) abnégation, de (pseudo) stratégie (alors qu’il ne s’agit tout bêtement de taper dans un ballon…), de (possible) puissance, pour un triomphe final propice à tous les débordements à la fois craints et attendus en toute hypocrisie, dans une débauche inutile de dépenses en tous genres, est-ce ma faute à moi si je suis si différent ? je préfère en effet ce soir, sur ce blog, célébrer une bien plus grande victoire, un événement bien plus courageux à mes yeux (les miens seulement ?) : l’acte de bravoure de ces grand-mères qui ont eu l’audace de protester contre les violations des droits de l’homme en Chine, ce qui m’apparait bien plus louable que de se produire en spectacle à grands coups de millions de dollars sur une pelouse fraîchement tondue, car elles le font pour rien,  ou plutôt animées par d’autres valeurs moins vénales   :

« Quatre mamies âgées de 65, 66, 68 et 73 ans se sont déshabillées vendredi dernier, laissant apparaître des phrases en chinois écrites sur leur peau. Certaines de ces phrases dénonçaient la corruption généralisée en Chine : « Jetez fonctionnaires corrompus! A bas la corruption!  » et d’autres détaillaient des injustices qu’auraient vécu des membres de leur famille ».
« L’une d’entre elles témoigne : « Ma fille Guo Hailing a été impliquée dans une affaire de chantage au gouvernement et a été arrêtée par des fonctionnaires corrompus, alors qu’elle avait été violée. » Une autre raconte : « Mon fils Yang Jinde a été condamné à 18 ans de prison simplement pour avoir lancé une pétition réclamant la réparation d’injustices. Après avoir été torturé, il est aujourd’hui handicapé. » Les quatre femmes ont finalement été arrêtées par la police. Il s’agit de leur seconde intervention. Elles avaient en effet déjà été arrêtées une première fois le 25 mai dernier, après avoir protesté nues sur la place Tiananmen » (Lire plus sur : http://www.chine-informations.com/actualite/des-grand-meres-nues-pour-defendre-les-droits-de-homme-a-pekin_67686.html )
Gloire à elles, là où d’autres se sont couchés devant un dictateur chinois lors de son passage en France… j’ai une mémoire.
Mesdames, bravo. Tout mon respect.

2 réflexions sur “on a les héros qu’on peut. Les miens sont des héroïnes….

Les commentaires sont fermés.