le Point, en haine des gauchistes…

BqbMt3bCcAAbVdc

 

Outre que Seb. Fontenelle (et oui, encore lui.…) pose une bonne question (« Cher M. Sapin. Que puis-je faire pour que mes impôts ne financent plus jamais cette publication?« ) en attirant l’attention du Ministre en charge de nos impôts sur l’insupportable assistanat dont tire parti cet hebdomadaire, que personne toutefois, surtout à droite, ne se prendrait à dénoncer, voilà que ce journal tente le buzz au risque de dépasser les limites du tolérable.

Faire passer les grévistes pour ce qu’ils ne sont pas, les stigmatiser en les faisant passer pour de dangereux criminels,  quitte à inventer des concepts résistant mal à l’épreuve de la pensée (« lepéno-cégétistes’ ? Vraiment ? Pourquoi tant de haine !) plutôt que de souligner ce pourquoi ils se battent très exactement,  un sport national ?

Il faut dire que puisque même de pseudos-gauchistes et autres sympathisants si quelconques  de la nébuleuse fauxcialiste s’y mettent, le Point aurait tort de s’en priver… Quitte à franchir la ligne rouge. Mais si l’hystérie collective face à ce conflit est telle, peut-être est-ce dû, en effet, à l’état d’une société bien malade qui ne sait plus fixer de limites morales entre le bien et le mal…

Et pour moi, tirer sur les grévistes, alors qu’il s ‘agit d’un droit constitutionnel et démocratique  fondamental, à moins de se piquer de réformer la 5ème république, c’ est le mal. Et puis c’est tout.