874 % de chômeurs de plus de 60 ans en plus ?!

20110318-retraite_174132

A quoi sert-il d ‘augmenter l’âge de la retraite si l’on n’est pas fichu de donner un emploi à tous ? Sinon à créer davantage de chômeurs âgés … Travailler jusqu’à la mort, un idéal socialiste ? je ne suis bien entendu pas le seul à relever cette incongruité, que certains ont voulu balayer d’un revers de manche au moment des différentes manifestations contre la réforme des retraites, que ce soit sous Sarkozy ou Hollande. Quitte à nous prendre pour des imbéciles.

Pourtant, aujourd’hui, certains chiffres sont éloquents. Ainsi, celui avancé par ce site, que je n’ai malheureusement pas pu recouper et confirmer : il y aurait eu en 2013 874% de chômeurs supplémentaires de plus de 60 ans en 4 ans. Je ne sais pas comment ce site a pu isoler les plus de 60 ans puisque les catégories INSEE tablent sur les 50 ans et plus. Mais je ne serais pas étonné que ce sujet tabou connaisse des tendances explosives. Si quelqu’un à des sources plus fiables, je suis preneur.

En tout cas, quand je songe au fait qu’en m’engageant dans la vie active, on m’avait fait miroiter la retraite à 60 ans, et qu’à présent je n’arrête pas de la voir s’éloigner comme le soleil au loin ou un arc en ciel dont on tente de s’approcher… On arrête pas  le progrès.

2 réflexions sur “874 % de chômeurs de plus de 60 ans en plus ?!

  1. Le chiffre et confirmé ici http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/03/27/le-chomage-des-seniors-a-augmente-de-70-en-quatre-ans_4390680_4355770.html

    La source de l’info est le ministère du travail.

    J’ajoute que cela n’a rien d’étonnant, le travail disparaît.
    Pour digresser, j’ajoute encore que pendant les 30 glorieuses notamment, on fantasmait l’avènement des machines, elles accompliraient le travail à notre place, nous laissant plus de temps libre en sus d’augmenter la productivité.

    La productivité a bien augmenté et le pays n’a jamais été aussi riche, les machines travaillent à notre place, oui, littéralement, elles nous volent le travail et pendant ce temps on va pointer au chômage…

    Le travail disparaît et c’est ce qu’on voulait : http://www.youtube.com/watch?v=IVBLcpAkNN8

    Le corollaire de cette situation c’est qu’il faut partager le travail qui reste et donc réduire drastiquement le temps de travail.

    Pour digresser encore plus et indiquer comment cela est possible, faisons du marxisme : il faut que la plus-value générée par les machines soit reversée au capital humain.

    bref, ça ne date pas d’hier, le premier billet de mon blog est consacré à ce sujet justement (http://blog.universew.fr/de-lusage-du-parsec-en-macroeconomie-contemporaine/).

    Donc pour conclure, je pose la question : le libéralisme est-il compatible avec une gestion rationnelle des ressources, les ressources humaines comme les autres ?

    (corollaire à la réponse négative et question subsidiaire : comment des chantres du pragmatisme peuvent-ils se montrer irrationnels ?)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.