le #FN ennemi des pauvres, des chômeurs et des enfants

imagesLa délibération du rapport n° 32 approuvant le règlement des activités périscolaires « qui réserve l’accès du service aux seuls enfants dont les deux parents travaillent, viole, selon A. Couquet, le principe jurisprudentiel d’égal accès au service public ». (source)

C’est en ses termes qu’un conseiller municipal Front de Gauche de Béziers, Aimé Couquet,  vient d’alerter le préfet de l’Hérault. Il l’interpelle également, selon le journal cité en lien, sur d’autres irrégularités, comme la diminution à postériori d’une subvention de 364 950 euros au centre communal d’action sociale (CCAS), ainsi que la mise à disposition d’un agent communal au commissariat de police, « sans contrepartie financière »,

Voilà qui en dit long, comme l’analyse plus en profondeur Matthieu Lépine, sur la stratégie du Front National…

« Le Front national se présente, et est malheureusement constamment présenté par une grande partie des médias, comme une formation politique se souciant des classes populaires. Au Front de gauche, comme ailleurs, nous n’avons pourtant de cesse que de dénoncer cette supercherie et d’en prouver l’absurdité.« 

je me joins donc à lui pour conjuguer nos voix (qu’il y en ait d’autres ! de plus en plus !) pour pointer chaque foi que nécessaire, et très factuellement, le fossé qu’il y a entre l’image que tente de donner ce parti – avec la complicité active des médias – et les actes dans la réalité… Il est en effet prouvé ici que le #FN n’aime ni les pauvres, ni les chômeurs, et méprise les enfants. Voilà qui va le rendre très populaire, y compris auprès de ceux qui ont voté pour lui, j’espère….

Enfin, les masques tombent…. Et ce n’est pas fini. A quand des bateaux pour l’Algérie y ramenant des enfants de troisième génération? Ce parti est grotesque, et c’est l’ennemi du peuple contrairement à ce qu’il tend à paraître, lorsqu’il avance devant les urnes, masqué.

Nous saurons le débusquer, chaque foi que nécessaire…