aujourd’hui, au menu : poulets au TAFTA…

parti-gauche-lance-campagne-contre-traite-transatlantique-1584697-616x380

Bien sûr, que j’aurais pu parler ici de l’inauguration du Musée du 11 septembre par Barack Obama... Un sujet qui alimente encore tant de fantasmes et de théories fumeuses dans les milieux conspis…  Bien sûr, que  j’aurais pu évoquer aussi la énième affaire de surfacturation dans laquelle est  (encore…) engluée l’UMP avec les petits amis de Copé qui « travaillent » à Bygmalion J’aurais pu de ce côté politique là  me pencher aussi sur cette incroyable histoire de tentative de pression sarkozyste sur l’affaire du financement de la campagne sarkozyste par la Lybie… Bien sûr, que j’aurais pu également faire un billet pour soutenir nos camarades qui ont fait une juste grève pour défendre leurs conditions de travail et leurs salaires, à l’heure où on leur demande toujours plus pour toujours moins sans perspectives d’avenir ni d’évolution professionnelle…. Qui en effet accepterait dans ces conditions de voir son salaire gelé pendant 7 ans sans aucune contrepartie d’aucune sorte ?

Pourtant, j’ai préféré attaquer l’actualité  ce soir par le prisme de l’intolérable répression à laquelle se sont livrés aujourd’hui les technocrates bruxellois, si soucieux de défendre leur pré carré et leurs intérêts si personnels, plus que collectifs et populaires, en réprimant si sauvagement une manifestation plutôt bon enfant, qui tentait de s’opposer pacifiquement  à l’hydre ultra-libéral international qu’est le TAFTA. C’est selon moi EELV et Solidaires qui en parlent le mieux :

Ce matin même à Bruxelles, la police belge a procédé à plus de 500 interpellations et arrêté trois députés Ecolos lors d’une manifestation qui rassemblait des agriculteurs, des artistes, des militants et des citoyens qui souhaitent alerter l’opinion publique sur les dangers du Traité transatlantique (TAFTA) en cours de négociation entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Pourtant, cette manifestation bon enfant souhaitait simplement alerter l’opinion publique sur les dangers que ce traité fait peser sur nos régulations environnementales, sociales et sanitaires. C’est tout simplement inacceptable (source)

Les capitalistes n’aiment pas être dérangés lorsqu’ils et elles se retrouvent pour organiser le pillage de la planète. Alors que la manifestation se déroulait dans une ambiance détendue et sans aucune violence, les forces de police sont intervenues : brigades anti-émeute, canons à eau, encerclement de la manifestation pourtant légalement autorisée, arrestations de centaines de manifestant-es. (source)

Pourquoi cet angle d’entrée ? Parce que je privilégierai toujours ceux qui luttent à ceux qui exploitent.  Et ceux qui agissent à ceux qui subissent.

Car la lutte contre le TAFTA (ou GMT) est on ne peut plus utile et nécessaire quand on tente de préserver l’esprit démocratique et la concertation populaire au niveau européen. Surtout à quelques jours des élections. Cette négociation secrète échappe en effet à tout contrôle en se déroulant dans la plus totale opacité pour préserver exclusivement les intérêts économiques dominants au niveau international, au plus grand mépris des intérêts des classes populaires. Et de voir que le PS s’y intéresse si tardivement (le temps d’une campagne ?) en prétendant lutter contre la finance et l’austérité – mais de manière si discrète que personne n’a jamais vu l’ombre d’une action –  nous fait doucement rigoler, du côté ci de la frontière idéologique…  Socialisme de pacotille qui se dilue si bien dans le libéralisme mondialisé. Qui ne trouve hélas comme seul adversaire que le fascisme européen de tous poils.

Un autre monde est possible.

10367707_711886278878887_6448643359073562234_n