« c’est la SANSSURE ! »… Ou l’histoire de Numérama pris dans la nasse des conspis

CaptureIl y a donc des gens – dont je ne suis surtout pas, au risque de passer pour un faux démocrate… – qui sont dans l’absolu pour une totale liberté d’expression,  jusqu’à l’absurde, détachée de toute réalité, de toute sensibilité humaine, de tout respect dû à chacun(e). Et cela en totale contradiction avec nos lois républicaines, destinées pour celles qui me sont le plus chères (comme la loi Gayssot par exemple, attaquée avec tant de constance par les fachos de tous poils), à préserver la liberté de tous  à vivre dans une société où le bien vivre ensemble est de mise, où la dignité humaine doit être préservée, et où l’on peut ne pas être inquiété, en paroles, en écrits ou en actes incitant  ou relevant directement de la haine, de la discrimination  ou de la violence, du rejet pur et simple,  juste parce que l’on ne serait pas conforme à de quelconques diktats idéologiques, religieux ou culturels traditionalistes…..

Capture 2Ces gens s’offusquent donc à présent, après s’être si volontiers exprimés suite à l’interdiction de certains spectacles d’un soi-disant humoriste affairiste (surtout dans les rangs des confusionnistes et autres conspirationnistes au discours si proche de l’extrême droite, y compris dans nos rangs hélas…) de ce que le CSA a demandé à l’occasion de la publication de son rapport annuel 2013 (.pdf), au gouvernement   « de ne plus réguler uniquement la télévision et la radio, ou leurs déclinaisons « à la demande », mais bien tout le web audiovisuel en France. Et surtout de créer un label « Site de Confiance » que les logiciels de contrôle parental et de filtrage auraient l’obligation de respecter pour s’assurer que la censure du web est effective« . (source)

Merci à Monsieur CSP d’avoir ainsi utilement résumé ce que je pense également en si peu de mots. Il est en effet particulièrement inadmissible de ne pas laisser s’exprimer, jusqu’à se répandre abondamment dans tous les interstices de notre net,  les racistes de tous genres (antisémites, xénophobes, islamophobes, anti-roms, polonais, noirs ou chinois…), les homophobes, les pédophiles, les criminels, les ceusse qui appellent au meurtre de leurs opposants, au retour de la charia ou de la lapidation si ce n’est du nettoyage ethnique de réputés islamisants

Il est en effet ignoble et inadmissible de ne pas laisser nos enfants s’instruire utilement en regardant des vidéos de quenelliers braver avec tant d’audace les autorités avec des gestes obscènes devant des camps de concentration ou des écoles juives.

Il est indigne d’un pays démocratique de ne pas offrir à nos chères petites têtes blondes des clips de rapeurs d’extrême-droite appelant au retour d’une fRANCE nettoyée de ses éléments « non-naturels »…

Il est totalement inconcevable de ne pas accepter l’idée pourtant si généreuse que notre progéniture ne  puisse s’affranchir de ces si vilains tabous que sont l’inceste, le viol, les multiples atteintes à l’image des femmes, ou toute autre atteinte à la dignité humaine…

Il est inutile de préciser également que notre sacro-sainte liberté d’expression (si volontiers affichée par ceux qui justement seraient les premiers à vouloir la restreindre) s’en trouverait honorée et grandie par des images de torture ou d ‘humiliation de personnes handicapées…. et, au risque de reprendre une répartie célèbre d’une certaine passionaria anti-mariage pour tous, « pourquoi pas d’animaux, tant qu’on y est » ?

«  un pouvoir de mise à mort de n’importe quel site web qui diffuse de la vidéo ou du son« …. Voilà qui est particulièrement insupportable, en effet.

Numérama, inutile de vous dire, que je ne vous félicite pas.